Le Swing nait dans les années 20 aux Etats-Unis. Ces racines proviennent du Jazz. Il a permis de décliner plusieurs styles de danses américaines qui se sont exportées et que l’on prend plaisir à danser encore aujourd’hui !

Le Charleston fut un mouvement de danse éphémère dans les années 20. A partir des années 30, de nouvelles danses américaines et styles musicaux se développent. Redécouvrons ensemble, tout en musique et pas de danses, ces mouvements, reflet de la société de l’époque !

« La tremblote de l’insecte » ou Jitterbug

A l’origine, « Jitterbug » provient d’une expression populaire américaine du début du XXème siècle. Elle décrit les alcooliques souffrant de troubles neurologiques dus au manque. Ces personnes sont prises de tremblements et d’agitations incontrôlables. Ainsi ces gestes sont similaires à une personne qui danse sur cette musique swing. On l’appelle Jitter-bug en référence à la jitter-sauce qui n’est autre que de l’alcool frelaté (petit clin d’œil durant l’époque de la Prohibition) !

Cette danse est influencée par le Charleston et le Lindy Hop des années 20. Cette dernière suit le rythme des mouvements issus de la danse africaine. Le Jitterbug devient très populaire dans les années 40 dans tous les Etats-Unis. Il est importé en Europe par les GI durant la Seconde Guerre Mondiale. Dans les années 50, cette danse évolue et les ados adorent. L’emploi des claquettes et de pas de jazz y sont pour beaucoup ! Sur une musique rapide, le Jitterbug se danse en six temps. En couple, avec des moments seuls, vous êtes tout le temps en mouvement énergique, les genoux pliés. Le tout avec de l’improvisation et quelques acrobaties ! Entraînez-vous ici ! Vous pourrez aussi pratiquer cette danse sur du rockabilly, du rock and roll des années 60 et même des musiques plus modernes.

Cab Calloway (©Call of the Jitter Bug Party, film de 1935)
Cab Calloway (©Call of the Jitter Bug Party, film de 1935)

L’onomatopée Boogie-Woogie

C’est surtout dans les années 40 que le Boogie-woogie connait un pic de popularité exceptionnel ! Ce style est issu du blues, né dans les barrel house, avec les pianistes afro-américains, se calant sur le rythme des essieux des trains. A cette base s’ajoute un rythme plus rapide de Jazz. Cette musique fut même sponsorisée par l’Etat américain pendant la Seconde Guerre Mondiale afin de maintenir le moral des soldats. Le groupe féminin les Andrew Sisters en sera un célèbre représentant.

Quant à la danse, le Boogie-woogie se situe entre le Lindy-hop et le Rock’n’Roll. Du rythme très lent au rythme très rapide, les danseurs se laissent guider par leur propre ressenti de la musique.  Place à l’improvisation !

L’essayer c’est donc l’adopter ! Alors exercez-vous participerez au festival de Boogie-woogie !

Broadway Boogie Woogie par Piet Mondrian, 1942-1943 (©MOMA)
Broadway Boogie Woogie par Piet Mondrian, 1942-1943 (©MOMA)

Country VS Rock’n Roll – Danse du pays VS musique du Diable

Dans les années 50 la folie s’empare des danseurs et danseuses endiablés sur la musique Rock’n’Roll. Les pas trouvent d’ailleurs leur origine dans le Lindy Hop (évidemment !). Mais la Country se popularise aussi grâce aux diffusions télévisées dans tout le pays américain.

La Country est finalement une danse historique qui regroupe plusieurs origines européennes. Contredanses de l’aristocratie française, danses folkloriques irlandaises.. Elle arrive aux Etats-Unis par l’intermédiaire des immigrés européens au XIXème siècle. Ils forment alors un mélange en y intégrant les cultures déjà présentes sur le sol américain (mexicaine, amérindienne, etc.). Cela deviendra le style connu aujourd’hui sous le nom de Country et Western Danse, sur lequel le Square dance peut être pratiqué.  

Dès les années 50, cette danse est constituée de rangs de danseurs (Line dance). Ils ponctuent leurs pas de « Yeah » de Cowboys, chaussés de bottes à éperons et chapeautés. Ce folklore permet d’accroître l’ampleur de cette danse encore aujourd’hui. Il en est de même pour le Madison.

Back to the Future | Marty McFly Plays « Johnny B. Goode » and « Earth Angel »

Autant de style de danses américaines que d’envies de danser !

Al ‘approche de la Journée Internationale de la danse il ne reste plus qu’à vous lancer sur les pistes ! C’est bon pour le moral, pour le physique et que ça swing !!!!

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Juliette Bouchot,

Historienne de l'Art de formation universitaire, Juliette B. est aujourd'hui Community Manager et Créatrice d'Identités Visuelles. Issue du milieu culturel et patrimonial, elle a participé à des colloques internationaux et conseille à présent les collectivités publiques, associations, particuliers et entreprises. Elle apporte son savoir-faire, son regard avant-gardiste et une pensée humaniste à chacun des projets auxquels elle contribue.

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.