Connaissez-vous les tendances underground du moment ? Cet univers musical avant-guardiste et expérimental renouvelle sans cesse ses formes pour mettre en lumière une diversité musicale non conventionnelle. Découvrez cinq artistes qui ont fait bouger le mouvement underground dernièrement.

Définir le mouvement musical underground n’est pas chose facile

Musique contestataire, symbole de la contre-culture, difficile d’accès pour l’auditeur lambda, la scène musicale underground fascine et fait débat. Si les grandes révolutions musicales underground sont désormais passées (punk, rap, hardcore, métal, reggae…), le style s’incarne aujourd’hui à travers la musique électronique indépendante (drum, dubstep, techno, bass music…), qui a acquis une reconnaissance internationale.

A l’heure de la culture de masse et de la diffusion de la musique sur internet, l’underground fait survivre une vision artistique inédite. C’est aujourd’hui d’autant plus important que la musique souffre d’une homogénéisation commerciale indéniable. Mélange de styles et d’univers musicaux, l’underground s’est transformé avec son époque et porte fièrement la diversité musicale dans le monde.

Imposer ses choix artistiques

La musique underground, étymologiquement, musique « souterraine », révèle le désir de s’éloigner du conformisme qui ébranle la société de consommation actuelle. L’underground offre des visions artistiques éclectiques et favorise ainsi la richesse de la scène musicale actuelle. Le plus souvent en désaccord avec l’industrie musicale et son homogénéisation, l’underground ne cherche pas à satisfaire les maisons de disque ou les formats radio. Au contraire, labels et artistes indépendants font valoir leur engagement pour une certaine vision de l’art et de la musique. Ils imposent ainsi des valeurs personnelles et parlantes. L’objectif principal est ainsi d’assumer ses propres choix musicaux parfois expérimentaux et souvent non conventionnels.

Longue vie à l’underground

L’underground a longtemps incarné une contre-culture parfois très radicale. Aujourd’hui, le mouvement semble s’être affaibli et s’est adapté aux besoins des auditeurs. L’accès rapide à internet a offert la possibilité de consulter différents styles musicaux aux quatre coins du monde. Et cela a une influence considérable sur la musique. Ainsi, les frontières entre les différents formats musicaux tendent à s’effacer. Ce qui laisse place à une créativité infinie pour les artistes. Grâce à cela, l’underground vit aujourd’hui sous de nouvelles formes. Certains labels et artistes s’inspirent désormais de ces multiples identités. Ils laissent alors une trace tout à fait inédite dans le monde musical. Nous avons sélectionné pour vous cinq artistes aux styles très diversifiés qui incarnaient le mouvement underground l’année passée.

Arlo Parks – Jazz/Soul

Arlo Parks
Arlo Parks

C’est LA nouvelle tendance londonienne. Âgée de seulement 20 ans, d’origine nigérienne, française et tchadienne, grandit à Londres influencée par un riche univers culturel. Elle s’inspire depuis petite de la musique de Fela, Piaf, Bowie, Cohen ou Gainsbourg. C’est dans un univers poétique bien à elle, teinté de vagues hip-hop, jazz et soul qu’elle nous transporte avec sa voix suave et mélodieuse.

En 2018, elle se fait connaître grâce au titre « Cola« . En 2019, elle livre deux EP « Super Sad Generation » et « Sophie« . Elle y donne à voir avec maturité ses doutes et ses peines sur un spleen urbain saisissant. La santé mentale, l’addiction, l’acceptation de soi, l’amour, sont des thématiques qu’elle aborde avec une grande sensibilité. Sans surprise, son premier album « Collapsed In Sunbeams » était attendu avec impatience. Sorti depuis le 29 janvier 2021.

Ucyll & Ryo – Rap/Trap

Ucyll & Ryo
Ucyll & Ryo

Le duo Ucyll & Rio est soutenu par le label indépendant underground Jeune à jamais. Ils sont considérés comme la crème de la crème de la scène rap underground. Originaires de Paris et sa banlieue, les deux artistes passionnés de musique se rencontrent au lycée. Ils découvrent alors leur grande complémentarité en termes de caractères et d’univers musicaux. Influencés par la musique house, le rap et la trap, les deux artistes sortent leur premier clip « Sous les rails » en 2018, suivi de leur premier EP « Chroma« .

Dans une atmosphère mélancolique, leurs voix suaves et autothunées posent sur des productions éclairées qu’ils composent et produisent eux-mêmes. Lors d’un voyage profondément marquant au Japon, pays d’origine de Ryo, ils réalisent la maquette intégrale de leur second opus « Amour Hôtel« . Les thèmes de la nuit, de l’amour, et de la surconsommation émotionnelle sont évoqués par des voix planantes et mélancoliques. On a hâte d’en entendre plus !

Shygirl – Rap/Electro

Shygirl
Shygirl

Originaire de Londres, Shygirl dévoile une musique futuriste originale qui n’a pas fini de faire parler d’elle. En juin 2018, cette reine de l’extravagance sort un premier EP « Cruel practice »  sur le label NUXXE, qu’elle a co-fondé avec Sega Bodega et Coucou Chloé. Surfant sur un style psychédélique entre électronique, pop et rap, Shygirl est un ovni sur la scène musicale underground. Après quelques titres en 2019 tel que « Uckers » ou « BB« , elle signe chez Because Music, un label indépendant.

En septembre 2020 elle nous offre plusieurs singles glaçants tels que « Freak » et « Slim« , une production R’n’b avec des mélodies angoissantes et hypnotiques. Qu’on aime ou qu’on déteste, on crève d’envie d’en savoir plus.

Cloud Factory – Post Punk

Cloud Factory
Cloud Factory

La post-punk, quèsaco ? Née dans les années 1970 en écho à la musique punk, la post-punk renouvelle le style et l’enrichit avec des sonorités et mélodies originales. Cloud Factory nous berce dans cet univers mêlant punk et pop à l’ambiance détendue. C’est autour de la belle Alice, guitariste et chanteuse du groupe Noir Audio, et Robin du groupe Cathédrale, que se réunissent trois musiciens de talent : romain à la guitare, Ben à la basse, Bruno à la batterie, tous originaires de Toulouse.

Leur premier EP « Cloud Factory #1 » composé de cinq titres et enregistré sur les labels underground Howlin’ Banana et Le Cèpe Records est un délice de guitares entrelacées couvertes par des voix féminines aux touches acidulées. Petite touche vintage, leur EP est disponible en format digital mais aussi en cassette.

Blicz – Techno

Blicz
Blicz

C’est une personnalité inédite et un talent musical inné. Blicz, à seulement 22 ans, ce jeune producteur franco-italien est devenu très rapidement un incontournable pour les amateurs de techno. Déterminé et grand travailleur, ses productions et prestations soignées lui ont valu la reconnaissance sur la scène internationale de la techno. Blicz, c’est un son envoûtant et percutant, qui vous hypnotise par ses rythmes soutenus et puissants. Ses premiers morceaux sont publiés sur son label PureLine Records sous format vinyle. Son dernier single, « Terraforma » sorti en 2020 embrasse la techno dans ses différentes formes et témoigne du futur prometteur de cet artiste.

Peut-on rester undeground ?

Doit-on rester caché pour être underground ? Est-ce qu’un artiste prend le risque de ne plus être underground s’il s’expose au succès ? Avec les plateformes de stream comme Spotify, Youtube ou Soundcloud, sortir de l’ombre n’a jamais été aussi facile pour un artiste. Or, s’exposer et plaire au grand public, c’est prendre le risque de devenir ringard, et de laisser un nouveau mouvement musical prendre la place. Pourtant, il semblerait aujourd’hui que l’opposition entre d’un côté une culture musicale massive et commerciale et de l’autre la musique underground s’est atténué.

Aujourd’hui, l’underground est partout et à la portée de tous en quelques clics. Les artistes qui ont l’opportunité de se faire connaître du grand public restent toujours underground, mais leur objectif principal est de divulguer leur propre vision de la musique. L’underground a envahi la scène musicale internationale. La grande diversité des styles et la disparition des frontières musicales offrent un infini des possibles dont s’empare les artistes pour concevoir leur propre vision de la musique.

Ainsi, la musique underground est une merveille d’arrangements sonores, de rythmes distincts et de choix artistiques originaux. Elle fait souvent passer l’art et la passion avant la vente et la commercialisation, une manière fine et distinguée de lutter contre la standardisation.

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par Alisson Argoud ,

Après des études en littérature, j’ai obtenu un master en urbanisme spécialisé dans la co-construction des espaces urbains avec les habitants. En parallèle j’ai développé des compétences dans divers domaines comme le graphisme, la rédaction, ou la communication en travaillant bénévolement dans diverses associations. Créative et ordonnée, je manie la plume et les mots avec plaisir.

1 Comment

  1. Brigitte Lavallette Répondre

    Article très intéressant malgré que je ne connaisse absolument pas cette nouvelle tendance,merci pour cette découverte

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.