Enfant, on rêve du monde des adultes. Adulte, on rêve de l’insouciance de l’enfance. Pour fuir les plans et renouer avec l’inattendu. Il y a dans l’imprévu et l’improvisation quelque chose de fascinant : la découverte de l’inédit.

Improviser pour rompre la monotonie

L’improvisation consiste à faire sans prévoir. Ce qui demande un lâcher prise sincère, sans retenue. C’est l’expression immédiate et intuitive de notre créativité. Parfois le meilleur moyen de s’extirper d’une situation compliquée ou de sublimer le quotidien. C’est ce qui peut sauver une situation où le prévisible échoue. Mais c’est aussi une prise de risque impudique, qui nécessite rigueur, savoir et finesse.

L’improvisation, une liberté créatrice

Jazzmen
Jazzmen

Tout au long d’une improvisation, des idées géniales peuvent être révélées. Un cercle vertueux se crée : une idée en inspire une autre et alimente le processus de création, sans limite. Prenons l’exemple du jazz. On reconnaît les jazzmen talentueux comme Miles Davis ou Keith Jarrett à leur capacité à se détacher de leur partition et à improviser. C’est ce qui les démarque et leur permet de dévoiler leur univers, sans filtre. Certaines sont devenues des chefs d’œuvre. Pour l’improvisateur comme pour les auditeurs, c’est un voyage exaltant vers l’inconnu.

[L’improvisation] C’est la seule façon d’être présent et fidèle à soi-même.

Keith Jarrett, à propos de l’improvisation jazzique

C’est aussi apprendre à laisser la chance au hasard. Ne pas se censurer, laisser son esprit divaguer, avec intelligence, vers l’inconnu. S’inspirer de ce qui se crée sur le vif. La sérendipité, relative aux chercheurs, en est le parfait exemple. C’est « l’art de découvrir ou d’inventer en prêtant attention à ce qui surprend et en imaginant une interprétation pertinente. », définition de Sylvie Catellin, chercheuse en sciences de l’information et de la communication. Improviser et exploiter l’imprévu laisse place à des découvertes, même dans les domaines les plus normés.

Improvisation scénique
Improvisation scénique

Une prise de risque

Improviser, c’est ne pas savoir où aller mais foncer ! Expérimenter sans filet de sécurité. L’improvisation fascine et effraie car elle s’oppose au confort. Nous avons tous en tête cette phrase mythique du film Titanic « Je suis le roi du monde ! » prononcé par Jack, interprété par Leonardo DiCaprio. Cette réplique est le fruit d’une improvisation. Une prise de risque devenue une référence.

Jack, interprété par Leonardo Dicaprio, dans Titanic
Jack, interprété par Leonardo Dicaprio, dans Titanic

Se mettre à nu et s’exprimer honnêtement, c’est aussi être vulnérable. Prendre le risque d’être jugé pour ce que l’on est. Ce que l’on crée. L’improvisation demande confiance en soi et courage. Il faut aussi accepter de passer par des moments d’ennui ou de flottement pour en apprécier les sublimes. Mais concluante ou non, elle permet de mieux connaître son style, ses failles, et ses atouts.

On ne nait pas improvisateur, on le devient

L’improvisation est un subtil mélange de savoir et d’intuition. Certains ont une aisance à improviser, comme un don. Acquis ou inné, l’improvisation se travaille. La maîtrise des codes et des fondamentaux du domaine dans lequel on improvise est essentiel. Pour se jouer des codes, s’en inspirer ou s’en affranchir, il faut les connaître. Dans le théâtre d’improvisation, les comédiens suivent leur instinct, tout en sachant quel ton adopter, à quel moment, pour susciter une émotion précise.

Impro Finale 2007 France vs Québec – 02 – Silence on tourne

Bien improviser, c’est aussi savoir écouter et s’adapter. Rester attentif aux partenaires de jeu, au public de l’improvisation. Pour les improvisations théâtrales, musicales, pendant une réunion professionnelle ou un dîner entre amis. C’est savoir s’adapter au contexte et rebondir au bon moment, avec justesse. Savoir se placer au centre du processus de création, sans oublier les codes établis, et faire oublier l’existant. Rompre la monotonie de la vie.

Osez l’improvisation | Cyrille AIMEE & Michael VALEANU | TEDxClermont

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par Marie Magnin,

Moi c'est Marie Magnin, j'ai 23 ans ! Je suis passionnée de photographie, sensible à l'écologie et j'adore découvrir de nouvelles cultures. Jeune diplômée en communication, j'ai toujours aimé écrire et jouer avec les mots. J'ai à cœur de développer ma créativité et ma curiosité dans toutes mes aventures, et de ne jamais cesser d'apprendre !

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.