Le premier raid viking en Angleterre marque le début d’une ère qui durera plus de deux siècles. Il influencera aussi la réputation des Vikings jusqu’à notre époque.

Alors, guerriers chevelus ou commerçants aventuriers ? Direction les côtes anglaises le 8 juin 793 pour assister à la première apparition des Vikings dans l’histoire de l’Europe.

Le pillage du monastère de Lindisfarne le 8 juin 793

Le monastère de Lindisfarne est situé sur une île, au sud de l’Écosse. Au Moyen Âge, il appartenait au royaume de Northumbrie. Le 8 juin 793, des bateaux accostent sur l’île et des hommes pillent le monastère, emportant de l’or et des biens précieux. L’attaque est mentionnée dans plusieurs sources contemporaines, comme la Chronique anglo-saxonne :

« En cette année, de terribles présages apparurent sur le Northumberland et effrayèrent tristement ses habitants : c’étaient d’extraordinaires éclairs, et de féroces dragons furent aperçus dans les airs. Une grande famine suivit bientôt ces signes, et peu après cela, dans la même année, aux ides de janvier, les harcèlements des païens détruisirent l’église de Dieu à Lindisfarne par la rapine et le meurtre. »

Ruines de l’abbaye de Lindisfarne
Ruines de l’abbaye de Lindisfarne

Les Vikings ne partant pas en expédition l’hiver, la date de janvier est probablement une erreur. Il est donc admis qu’il s’agit plutôt du 8 juin. Les lettres envoyées par Alcuin, un moine northumbrien et futur conseiller de Charlemagne, fournissent une autre mine d’informations :

«Il y a presque trois cents cinquante ans que nous et nos pères avons habité ce pays bien-aimé, et jamais n’est apparu en Bretagne une terreur comparable à celle que nous avons maintenant subie d’une race païenne, tout comme on n’eut jamais cru possible une telle incursion venue de la mer. »

La soudaineté et la violence de l’attaque plongèrent le monde chrétien occidental dans la stupeur et l’affliction. Surtout, il s’agit de la première attaque viking qui soit abondamment documentée. Ce sont ces deux raisons qui font du pillage du monastère de Lindisfarne le début de l’ère viking pour les historiens. Cependant, les Hommes du Nord s’aventuraient déjà sans doute vers les côtes avant 793 !

Au fait, qui sont les Vikings ?

Barbares féroces et pillards sanguinaires : l’image traditionnelle des Vikings a de quoi faire frémir. Elle est due, en grande partie, aux témoignages médiévaux des moines. Or, ces textes sont à considérer avec prudence : ils ne présentent qu’un seul point de vue, celui des victimes, et sont imprégnés d’une dimension religieuse.

Régis Boyer, fondateur de l’Institut d’études scandinaves à la Sorbonne, proposait une autre approche. Selon lui, les Vikings (du vieux norrois vikingr, « hommes de la mer ») étaient d’abord des fermiers et des commerçants. Ils formaient une société très hiérarchisée et maîtrisaient les techniques de navigation. Originaires de Suède, de Norvège, du Danemark, puis d’Islande, les Vikings n’ont jamais formé un peuple uni. Leurs intérêts et leurs modes opératoires étaient très différents d’un groupe à l’autre. De même, leur histoire s’articule en plusieurs périodes, passant des raids à la colonisation vers l’Islande, la France, et même la Russie !

Enluminure représentant une attaque viking, tirée des Illustrations de la Vie de Saint-Aubin d’Angers (vers 1100) / CC0 Domaine public Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits.
Enluminure représentant une attaque viking, tirée des Illustrations de la Vie de Saint-Aubin d’Angers (vers 1100) / Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits.

Pourquoi les Vikings ont-ils envahi l’Europe ?

Cette question ancienne n’a toujours pas trouvé de réponse claire. Surpopulation ? Famine ? Soif d’aventures ? Plusieurs hypothèses ont été formulées, mais, à ce jour, aucune n’a trouvé confirmation. Pour Régis Boyer, ces raids pourraient s’expliquer par les querelles qui agitèrent la Norvège et le Danemark au IXe siècle.

« Il n’est pas déraisonnable de considérer que les premiers Vikings aient été des révoltés contre un roi ou un chef plus fort qu’eux. […] Ils partaient, en somme, pour s’emparer à l’étranger des richesses dont ils étaient frustrés sur place ».

Par la suite, les Vikings colonisèrent de nouveaux endroits, comme l’Islande vers 870, et y établirent des comptoirs commerciaux. Des territoires leur furent également donnés par des rois étrangers, à condition de se convertir à la religion chrétienne. Charles le Simple confia ainsi au chef viking Rollon une terre au nord de la Seine, qui deviendra la Normandie.

Statue d’un guerrier viking
Statue d’un guerrier viking

En pillant le monastère de Lindsfarne en 793, les Vikings firent basculer l’histoire de l’Europe. Si la bataille d’Hastings (1066) met fin à leur épopée, ils continuent de nous fasciner onze siècles plus tard. Envie de goûter au frisson de l’aventure viking ? Embarquez avec Ragnar Lothbrok de la série Vikings, sur Netflix. Et pour les plus téméraires, rendez-vous avec Assassin’s Creed Valhalla, le nouvel opus du jeu vidéo développé par Ubisoft !

Par Gwennaëlle Massart,

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à commenter, partager, vous inscrire à la newsletter ou soutenir le blog  !

Tous les liens ici !

Sources

Régis BOYER, Les Vikings: histoire et civilisation. Éditions Perrins : Paris. 2004.

https://www.herodote.net/8_juin_793-evenement-7930608.php

https://www.lhistoire.fr/carte/le-monde-des-vikings

https://www.cairn.info/revue-hypotheses-2013-1-page-315.htm

Gwennaelle Massart

Passionnée de littérature, d’art et d’Histoire, j’ai grandi au milieu des livres avant d’entamer des études de Lettres. Depuis, je suis devenue rédactrice web SEO freelance pour vivre mes propres aventures. Dans mes articles, je voyage à travers l’espace et le temps pour partager avec vous mes découvertes culturelles. On y va ?

Commenter cet article