Comme les pièces de monnaies, le timbre est aujourd’hui un objet indispensable de notre quotidien. Mais selon ce qui y est imprimé, le timbre représente également un témoin de l’histoire et de nos sociétés.

De Jeanne d’Arc à Albert Einstein en passant par les grands monuments qui constituent notre patrimoine ou encore les signes astrologiques… Les illustrations, présentes sur nos timbres, bénéficient d’une source d’inspiration infinie ! Mais justement, d’où vient le timbre ? Qui l’a créé, pourquoi ? Comment cet objet du quotidien fait-il le bonheur des collectionneurs ?

Et l’amour créa le timbre …

Le timbre-poste est conçu par Rowland Hill, Directeur des Postes au Royaume-Uni en 1837. Il aurait trouvé l’idée dans une auberge, en observant une jeune femme se faire livrer une lettre de son fiancé.  Cette dernière examine l’enveloppe et refuse de payer le montant de la taxe. Il faut savoir qu’à l’époque, c’était le destinataire qui devait payer le transport du courrier.

Sir Rowland Hill propose alors de payer, la jeune femme lui confie alors que l’enveloppe est vide et qu’avec son fiancé, ils avaient convenu d’un code. Selon la présentation de l’adresse, ils se donnaient des nouvelles, et tout cela gratuitement !

Le Directeur des Postes a alors l’idée d’inverser le système. Ce serait désormais à l’expéditeur de payer l’envoi du courrier grâce à une petite vignette collée sur la lettre : le timbre. Il propose ainsi l’idée à la Reine d’Angleterre, Victoria, qui lui donne l’autorisation d’imprimer les timbres-poste.

Le Black penny, premier timbre postal émis
Le Black penny, premier timbre postal émis

Le premier timbre-postal, « black penny » est émis le 6 mai 1840 à l’effigie de la reine. Il est vendu un penny et connaît un franc succès. En six mois, près de 72 millions d’exemplaires sont émis.

Et en France alors ?

Cette véritable réforme postale se diffuse dans le monde, et fait passer de l’Ancien Régime au monde contemporain le transport des lettres. Cela permet aussi de diminuer considérablement le prix du courrier et de rendre la correspondance accessible aux plus démunis.

La France émet son premier timbre-poste le 1er janvier 1849. Le « Cérès Noir » représente la déesse antique des moissons. Il coûte alors l’équivalent de 20 centimes !

Le Cérès noir, premier timbre français
Le Cérès noir, premier timbre français

L’impression des premiers timbres reste plutôt artisanale. En effet, les postiers devaient découper aux ciseaux les timbres un à un.

Les suivants porteront le portrait de Napoléon III, le portrait du chef d’état devenant un outil de propagande comme les pièces de monnaie.

Timbre français représentant Napoléon III
Timbre français représentant Napoléon III

En effet lorsqu’un nouveau souverain monte sur le trône, son portrait est imprimé sur les timbres-poste du pays à la place de son prédécesseur. Or mis les monarques ou Hommes d’Etat, de nombreuses illustrations sont déjà utilisés pour orner les timbres. En effet à chaque évènement important, des timbres commémoratifs apparaissent. Et cette diversité des timbres va faire la joie des collectionneurs …

Désormais, un objet de collection

Aujourd’hui, le timbre a fait beaucoup de chemin. Et cet objet du quotidien créé même la ferveur des collectionneurs, les philatélistes. Passe-temps aussi vieux que les timbres eux-mêmes, la philatélie voit la valeur des timbres anciens rares grimper de plus en plus. Timbres commémoratifs, erreurs d’impressions, représentations de personnages célèbres ou monuments sont propices à la collection. En effet, certaines pièces sont recherchées pour leur valeur historique et culturelle, mais également financière. Certains timbres très rares peuvent atteindre jusqu’à plusieurs millions de dollars !

Le  « »
Le « »

Le « », sacré nom pour le timbre considéré comme le plus rare au monde. Il détient en effet le record mondial du timbre vendu le plus cher aux enchères en 2014, 7,9 millions d’euros ! Ce timbre fut émis suite à une rupture d’approvisionnement en urgence, en 1856 en Guyane britannique à l’époque. Est connu seul un exemplaire de ce timbre octogonal rouge, signé par le responsable des postes de l’époque.

Le timbre, une œuvre d’art à part entière ?

Les archives de fabrication du timbre-poste français comprennent 370 000 pièces. Parmi toutes des pièces, il y a de quoi faire … Le musée de la Poste proposait de découvrir l’exposition A la pointe de l’art. En effet, les timbre sont considérés de plus en plus comme des œuvres d’art. D’abord par les philatélistes, cette vision des choses tend à se développer pour le grand public.

Petit retour sur l’exposition, qui présente aussi bien la dimension artistique que technique du timbre. Un parcours présentait le cheminement du timbre-poste : son origine, les commandes, les différentes maquettes et artistes, la gravure et l’impression des timbres. Des artistes incontournables dans le domaine du timbre étaient aussi présentés, tels que les français Albert Decaris et Genry Cheffer. Mais aussi des timbres anciens, tels que celui créé pour le XIIe Congrès de l’Union Postale Universelle par Pierre Gandon.

Vous l’aurez compris, près de deux siècles après l’invention du timbre-poste, ce petit morceau de papier est devenu un objet incontournable de notre vie quotidienne. Chaque timbre témoigne de la richesse des territoires, de son histoire et de son patrimoine. Les images représentées reflètent ainsi les grands évènements marquants.

Les visuels évoluent, mais l’utilisation du timbre également ; il n’a donc pas fini de se réinventer et de faire la joie des collectionneurs et le grand public !

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Morgane Lelong ,

Diplômée d'un Master Gestion du Patrimoine Culturel, je suis désormais Conseillère en séjour touristique chargée de développement culturel pour l'office de tourisme Terres et Merveilles Baie de Somme à Saint-Riquier. Passionnée par ma région, il me tient à cœur de mettre en avant les richesses qu'elle recèle ! Passionnée de lecture et d'histoire médiévale, je suis également une grande curieuse. J'ai soif d'apprendre et j'adore transmettre, vous l'aurez comprit !

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez vous à notre newsletter.