Plus de 30 millions de personnes participent tous les ans aux Journées européennes du patrimoine d’un bout à l’autre de l’Europe. L’occasion de visiter des lieux chargés d’histoire et, pour certains, habituellement fermés au public.

C’est en 1954 que le Conseil de l’Europe établit une convention culturelle signée par 14 pays afin de promouvoir la culture européenne. Il faut ensuite attendre 1984 avant que le Ministère français de la Culture inaugure les premières journées du patrimoine. Durant toute une journée de septembre, le patrimoine national est mis à l’honneur. De nombreux édifices ouvrent leurs portes aux visiteurs. Dans toute la France, on y découvre sous un nouveau jour des musées, des châteaux, des églises. Mais aussi des palais de justice, des demeures privées, ou encore des catacombes

Affiche de la première édition des Journées du Patrimoine – journeesdupatrimoine.culture.gouv.fr
Affiche de la première édition des Journées du Patrimoine – journeesdupatrimoine.culture.gouv.fr

Le succès est tel qu’une année après sa création, le conseil de l’Europe décide de proposer l’initiative au niveau européen. En 1992, l’évènement est étendu à deux journées. Aujourd’hui, ce sont plus de 50 pays ou états européens qui laissent entrevoir les richesses de leur patrimoine aux curieux.

Mosaïque des cultures européennes

« L’Europe, un patrimoine commun », telle est la devise des Journées Européennes du Patrimoine. En effet, la culture européenne est un joyau unique riche d’une histoire complexe et fascinante. Du palais de la Hobfburg à Vienne, de la bibliothèque Joanine de Coimbra, de l’acropole d’Athènes, à l’Abbaye de Cluny en France ou l’Alhambra de Grenade, la culture européenne témoigne d’une grande diversité. Un des objectifs est donc de promouvoir la diversité du patrimoine européen dans toute ses particularités.

Les journées du patrimoine mettent précisément à l’honneur la multiplicité des récits historiques et encouragent la diffusion des croyances, identités, et récits particuliers. De ce fait, elles favorisent la tolérance face à la diversité culturelle et l’inclusion sociale de minorités. Par ce biais, la culture devient symbole du vivre ensemble. Du respect des différences et nous relie ainsi en tant qu’Hommes.

Un impératif de sauvegarde

Palais Zenobio à Venise – Wikimédia Commons
Palais Zenobio à Venise – Wikimédia Commons

Les différents édifices qui constituent le patrimoine européen doivent être protégés. A travers son programme de cohésion, l’Union européenne finance la réhabilitation, la rénovation ou la restauration de ces nombreux bâtiments parfois âgés de plusieurs millénaires. Mais faute de moyens, de nombreux sites restent menacés de disparition. C’est le cas par exemple du Palais baroque Zenobio à Venise, dont les éléments artistiques pourraient disparaitre. Ou encore du bureau de poste central moderniste de Skopje en Macédoine, grandement affecté par un tremblement de terre et un incendie.

Les milliers de manifestations organisées chaque année ont aussi pour objectif de sensibiliser la population. Notamment à cette nécessité de protéger et valoriser un patrimoine commun. Ces journées sous entendent que la préservation du patrimoine n’est pas uniquement une préoccupation réservée à certains. Les experts ou les politiques oui mais elle est aussi du ressort des habitants.

Le patrimoine, un bien commun

Acropole d’Athènes – Unsplash
Acropole d’Athènes – Unsplash

En ouvrant les portes du patrimoine français à tous les visiteurs, les Journées Européennes du Patrimoine réunissent des publics divers autour de thématiques communes. Les animations, organisées le plus souvent bénévolement permettent justement de sensibiliser et d’informer sur la gestion du patrimoine national. Il s’agit également d’encourager la population à agir et à s’engager activement dans la gouvernance de son patrimoine local.

En effet, les citoyens ont aussi un rôle à jouer dans la préservation, l’entretien et la valorisation des édifices. De nombreux monuments ont d’ailleurs déjà été sauvés grâce à l’engagement des habitants. Les Journées Européenne du Patrimoine aide en ce sens à prendre conscience de la valeur des trésors qui nous entourent. Les préserver est un devoir de citoyen et un cadeau inestimable pour les générations futures.

Les Journées Européennes du Patrimoine sont une merveilleuse occasion de découvrir la  diversité du patrimoine français. Elles jouent aussi un rôle crucial d’information, de mobilisation et d’inspiration auprès de la population, afin que ces quelques morceaux d’histoire continuent de narrer notre passé avec grandeur.

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Alisson Argoud,

Après des études en littérature, j’ai obtenu un master en urbanisme spécialisé dans la co-construction des espaces urbains avec les habitants. En parallèle j’ai développé des compétences dans divers domaines comme le graphisme, la rédaction, ou la communication en travaillant bénévolement dans diverses associations. Créative et ordonnée, je manie la plume et les mots avec plaisir.

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez vous à notre newsletter.