Connaissez-vous les Ig Nobel ? Parodies des prix Nobel, ils récompensent chaque année des recherches scientifiques insolites. Retour sur les lauréats qui ont marqué les dernières éditions !

Les Ig Nobel sont décernés chaque année en septembre à l’université Harvard, aux États-Unis. Ils récompensent 10 recherches scientifiques et culturelles improbables qui font rire, mais aussi réfléchir. Des insultes au volant jusqu’aux effets anti-cancer de la pizza, ils abordent tous les thèmes ! Découvrez tout de suite quelques-uns des lauréats des éditions 2018, 2019 et 2020.

1/ L’effet de l’hélium sur le cri de l’alligator

On commence fort avec le prix Ig Nobel d’Acoustique 2020 ! Celui-ci a été décerné à l’équipe de Stephan Reber. En 2015, ces scientifiques ont publié le compte-rendu d’une expérience surprenante en biologie animale. Ils ont, en effet, placé un alligator de Chine dans une pièce remplie d’air enrichi à l’hélium. Ainsi, ils ont pu étudier les effets produits sur la fréquence de ses vocalisations. Farfelu ? Un peu, mais cette expérience a permis de mieux comprendre les modes de communication chez les alligators !

2/ L’art de la délégation dans le crime organisé

Toujours en 2020, le prix Ig Nobel du Management a été remis à des tueurs à gage chinois. Chargé de l’exécution d’un meurtre, Xi Guang-An a commencé par confier la mission à Mo Tian-Xiang. Celui-ci l’a ensuite déléguée à Yang Kang-Sheng, qui l’a transmise à Yang Guang-Sheng, qui s’est tourné vers Ling Xian. Évidement, chacun prélevait un pourcentage du paiement au passage. Le dernier s’est finalement dit que, pour si peu, ça ne valait pas la peine de tuer quelqu’un. À noter qu’aucun des lauréats n’a pu venir chercher le prix : ils sont tous en prison !

3/ Les bénéfices des pizzas dans la lutte contre le cancer

La Pizza italienne au centre des recherches scientifiques
La Pizza italienne au centre des recherches scientifiques

En 2019, le chercheur Silvano Gallus a obtenu le prix Ig Nobel de Médecine pour ses travaux sur la prévention du cancer. Il a prouvé que la consommation régulière de pizzas pouvait diminuer les risques de tomber malade. Attention, toutefois : pour que cela fonctionne, il faut impérativement que la pizza ait été réalisée et consommée en Italie ! Derrière cette affirmation pleine d’humour, il s’agit surtout de mettre en valeur les effets positifs du régime méditerranéen sur la santé : beaucoup de légumes et d’huile d’olive !

4/ La quantité de salive produite par un enfant de 5 ans

Retour en 2020, avec le prix Ig Nobel de Chimie remis à un scientifique japonais. Shigeru Watanabe a entrepris de mesurer le volume de salive produit quotidiennement par un enfant de 5 ans. Réponse : 500 ml ! Grâce à cette estimation réalisée en 1995, les scientifiques ont pu en apprendre davantage sur le rôle de la salive dans la protection de la bouche et la digestion.

5/ Fréquence, raisons et effets des insultes au volant

C’est une équipe de l’Université de Valence, en Espagne, qui a obtenu le Ig Nobel de la Paix en 2018. L’étude, réalisée pour l’Institut Universitaire de la Sécurité Routière (INTRAS) portait sur la fréquence, la motivation et les effets des cris et insultes lors de la conduite. Si ce thème prête à sourire, il est pourtant tout à fait sérieux. Il a ainsi permis de démontrer qu’il existait bien un lien entre une conduite agressive et les risques d’accident !

6/ De l’importance de la forme cubique des crottes de wombat

Un Wombat
Un Wombat

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les wombats faisaient des crottes cubiques ? Patricia Wang, qui étudie les fluides des animaux à l’Institut Technologique de Géorgie, a décidé d’y répondre. Elle a observé que ces mammifères d’Australie se servent de leurs déjections pour délimiter leur territoire. Or, il est plus simple d’empiler des cubes que des sphères… Le transit intestinal du wombat a donc évolué pour lui permettre de faire des cubes d’environ 2 cm de côté. Une découverte qui a remporté le Ig Nobel de Physique 2019 !

7/ Narcissisme et forme des sourcils

En 2018, deux chercheurs canadiens de l’université de Toronto se sont intéressés au narcissisme « grandiose ». Miranda Giacomin et Nicholas Rule ont ainsi établi une méthode afin d’identifier les personnes narcissiques à partir de leur apparence. Il en est ressorti que la forme des sourcils est l’une des principales caractéristiques. Pour cette recherche improbable, ils ont reçu le Prix Ig Nobel 2020 en Psychologie. Cependant, inutile de dévisager vos collègues : au quotidien, c’est l’apparence générale qui influe sur le jugement et pas un détail particulier !

8/ Quand s’embrasser rime avec inégalités et PIB

Autour de Christopher Watkins, toute une équipe d’économistes s’est penchée sur un aspect méconnu du PIB. Celui-ci aurait effectivement un lien avec le nombre de baisers sur la bouche ! Les chercheurs ont ainsi pu établir que les pays où les partenaires s’embrassaient le plus souvent étaient aussi ceux ayant les plus importantes inégalités socio-économiques. De quoi décrocher le Ig Nobel d’Économie en 2020 !

9/ De l’inutilité de la lecture des manuels d’utilisation

La chercheuse Thea Blackler et ses collègues ont reçu le Ig Nobel de littérature pour une étude… sur les manuels d’utilisation. Leur expérience a montré que la plupart des personnes qui achètent un produit complexe ne lisent pas ses explications. Si cela vous concerne, bonne nouvelle : leurs travaux ont ensuite permis d’édicter de nouvelles recommandations, plus en phase avec les attentes des consommateurs.

10 / Asymétrie de la température du scrotum chez les facteurs français

Dernière recherche improbable de ce top, celle-ci met la France à l’honneur ! Le Ig Nobel 2019 de Médecine est allé à deux spécialistes de la fertilité masculine. Ceux-ci ont mesuré la différence de température entre les testicules droit et gauche des facteurs et des chauffeurs de bus. À la clé : une meilleure compréhension des liens entre chaleur et fertilité. Depuis cette étude, Bourras Bengoudifaet Roger Mieusset ont d’ailleurs mis au point un slip chauffant permettant de réduire la fertilité masculine.

Insolites, ou carrément loufoques, ces recherches scientifiques ont aussi fait progresser la science. Nous attendons avec attention la prochaine édition !

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Gwennaelle Massart ,

Passionnée de littérature, d’art et d’Histoire, j’ai grandi au milieu des livres avant d’entamer des études de Lettres. Depuis, je suis devenue rédactrice web SEO freelance pour vivre mes propres aventures. Dans mes articles, je voyage à travers l’espace et le temps pour partager avec vous mes découvertes culturelles. On y va ?

1 Comment

  1. MME LAVALLETTE BRIGITTE Répondre

    Bravo pour cet article il ne me serait pas venu à l’esprit d’explorer ces thèmes et recherches!!!!!

Commenter cet article