Si la Hongrie se situe au beau milieu de l’Europe, elle sait se différencier à travers son farniente et par son histoire aux mille influences. En termes de patrimoine, chacun y trouve son compte : naturel, architectural, culinaire ou artistique, il est parfois difficile de faire des choix ! Quelle nationalité peut se vanter d’être frontalière à 7 pays ?

1.Pour la somptueuse Place des Héros de Budapest (Hősök tere)

Située à Budapest, la capitale du pays, cette place, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, est accessible par le parc de Bois-de-Ville : une belle balade aux airs de verdure au beau milieu de la ville. Au bout de ce parc, la voici, la place des Héros, avec ces groupements de colonnes qui forment une parenthèse, et la grandeur de son architecture et de ses statues.

Place des Héros à Budapest, Hongrie
Place des Héros à Budapest, Hongrie

Cette place, en plus de forcer l’admiration par la contemplation, est un véritable terrain de jeu pour les skaters et les riders. Vous pourrez flâner au milieu de leurs figures vertigineuses. Un bon moyen de se fondre dans la masse ou de se faire des amis !

2.Pour le Sziget Festival

On ne peut pas passer à côté du plus grand festival open air d’Europe ! Situé sur une île en face de Budapest renommée « l’île de la liberté », ce festival offre des possibilités incroyables. On y trouve des concerts de musique mais aussi des spectacles de théâtre et de cirque, des expositions, des performances, et même des activités à sensations fortes. Le festival accueille chaque année des artistes mondialement connus pour des shows mémorables.

Le Sziget Festival en Hongrie
Le Sziget Festival en Hongrie

Le festival, qui dure une semaine, vous permet de divaguer en toute liberté au fil de vos envies. Une chose est sûre : chaque jour les festivaliers se retrouvent face à une découverte artistique inattendue, peu importe la discipline.

3.Pour le Tokaji (se prononce To Kay pour les moins alcooliques)

Au sujet de ce vin fameux, les historiens et œnologues n’arrivent toujours pas à s’entendre pour déterminer qui de Louis XV ou Louis XIV aurait prononcé cette phrase 

Le Tokaj est le vin des rois et le roi des vins.

Bouteille de  Tokaji hongrois
Bouteille de Tokaji hongrois

Avec ses saveurs d’abricot, de miel et de fruits confits, on peut dire que ce vin est un véritable nectar, propre à un cépage spécifique aux terres de Hongrie et qui fait la fierté de ses habitants.

Plusieurs routes des vins vous offrent la possibilité de découvrir la diversité des saveurs que vous offre le Tokaji. Prenez gare aux pluttonyos qui figurent sur la bouteille : plus il y en a, plus le vin est riche en grains nobles, et donc plus il est sucré. Au-delà de 6 pluttonyos, on parle de liqueur.

A déguster (avec modération car nous rappelons que l’abus d’alcool peut être dangereux pour la santé) avec du foie gras poêlé ou du roquefort.

4.Pour ses thermes

Impossible de parler de la Hongrie sans mentionner ses innombrables sources thermales qui surgissent à travers tout le pays. A Budapest, les visiteurs ont l’embarras du choix : la ville compte plus de 100 thermes, dont la plupart se situent dans de somptueux bâtiments d’époque.

Thermes situés à Budapest
Thermes situés à Budapest

En hiver ou en été, on profite de la différence de température entre les bassins allant du plus chaud au plus froid. Prendre soin de soi, c’est aussi important en voyage ! Pour ceux qui souhaitent expérimenter les « Spa Parties », certains établissements proposent des soirées avec Dj set, cocktail à la main à partir de 22h30, dans une eau à 33 degrés. Dans tous les cas, c’est la détente assurée !

5.Pour la peinture

Les musées de Budapest regorgent de collections picturales admirables. Au musée des Beaux-arts, qui se situe sur la place des Héros, on retrouvera des collections prestigieuses de maîtres flamands et hollandais tels que Rubens ou Antoine Van Dyck. La visite ne s’arrête pas là : on trouve des œuvres d’artistes venus de toute l’Europe tels que Delacroix, Raphaël ou Velázquez.

Marché à Csíkszereda / Vilmos Aba-Novák
Marché à Csíkszereda / Vilmos Aba-Novák

A quelques pas de là, de l’autre côté de la place, la galerie nationale hongroise. Elle abrite des œuvres de Manet ou de Renoir, tout en nous faisant découvrir les peintres hongrois comme Vilmos Aba-Novák. En très peu de temps, grâce au musée des beaux-arts et la galerie nationale, on navigue à travers la contemplation de grands chefs d’œuvres que l’on a toujours voulu voir « en vrai ».

6.Pour faire marcher votre cerveau

Notamment en vous entraînant à dire bonjour. En Hongrie on se salue comme çà : jó napot kivánok (se prononce yo nâpote quivanok, à vos souhaits)

7.Pour le poulet au Paprika (Csirkepaprikàs)

Et je ne mâche pas mes mots : vous devez goûter ce met délicieux, qui constitue une des spécialités culinaires hongroises. L’occupation turque a entraîné de nombreuses influences sur le territoire, et ce sont des épices que la gastronomie hongroise s’est emparée, pour notre plus grand plaisir.

Poulet au paprika
Poulet au paprika

On connaît le poulet tikka, le poulet frit, le poulet aux olives, mais le poulet au paprika offre son lot de plaisirs gustatifs. Mijoté dans une sauce épaisse, c’est un plat facile à reproduire à la maison (ce que je conseille fortement), mais rien ne vaut celui que vous savourerez sur place. Même la goulash est au paprika et le pétillant ajouté au plat que nous connaissons tous en vaut le détour !

8.Pour le parc national de Hortobàgy

Et se retrouver face à l’immensité de la nature sauvage. Ce parc, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, vous donne la définition d’une steppe sans fin. Ici, pas de relief montagneux, pas de paysages vus d’en haut ou d’en bas : tout est plat. Un panoramique de la faune et la flore qui s’étend à perte de vue. Avec un peu de chance, on peut y observer les oiseaux migrateurs qui viennent y faire une pause. Près de 340 espèces ont été recensées, alors ouvrez bien les yeux ! Vous aurez également la possibilité de monter à cheval accompagnés de locaux pour continuer la contemplation de ce paysage infini.

 Parc national de Hortobàgy
Parc national de Hortobàgy

9.Pour un voyage que l’on partage

Parce que la Hongrie, c’est une expérience qui se vit à plusieurs ! La culture alternative est omniprésente dans le pays. A Budapest, on découvre des immeubles désaffectés aménagés en friches artistiques. De nombreux bars ont fleuri dans ces lieux atypiques et ont élaboré une décoration underground farfelue. Le plus impressionnant est le Szimpla Kert. La convivialité et l’originalité qui y foisonnent sont inoubliables.

Autre ambiance festive, l’Ozora Festival. Cet événement rend hommage à la culture trans et psychédélique. Tout au long de la semaine, des concerts, ateliers et performances vous transportent au cœur d’un mouvement alternatif qui regorge de créativité. Le lieu du festival est magnifiquement décoré, ponctué d’univers féeriques colorés et scintillants.

Scène musicale à l'Ozora Festival
Scène musicale à l’Ozora Festival

10.Pour un voyage de dernière minute

Semaine difficile, besoin de relâcher la pression physique et mentale dans une eau bouillonnante ? Les premiers prix pour un Paris-Budapest sont de 30 euros pour un vol d’une durée de 2 heures. En un clin d’œil ou presque, vous vous retrouvez dépaysés au pays du farniente. Le genre de caprice qui ne se refuse pas !

Bref

La Hongrie est un pays à ne manquer sous aucun prétexte.

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par Amelie Gonin ,

Amélie parcourt le monde à la recherche d'inspirations et d'expériences en tous genres. Passionnée de voyage, elle aime surtout découvrir de nouvelles personnes et faires des rencontres improbables. Le Burning Man rassemble toutes ces conditions, et ce n'est pas pour rien qu'elle adore ce festival. Quand elle n'est pas à l'autre bout du monde, elle sillonne la France en remplissant son carnet d'idées. Une chose est sûre, elle ne tient pas en place!

1 Comment

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.