La Croatie n’a pas fini de nous surprendre

Face à l’Italie et frontalière à 5 pays, la Croatie est riche d’influences et de cultures variées. Voici 10 bonnes raisons d’y aller au plus vite !

1.Pour jouer les Robinson Crusoé

Il est temps de s’extirper de toute pression sociale : en Croatie on vit isolé de la foule. Avec ses 1185 îles et îlots dont 67 seulement habités, le calme et la sérénité sont les maîtres mots. A titre d’exemple, la deuxième ville du pays, Split, compte approximativement le même nombre d’habitants que le 13eme arrondissement de Paris. Personne à l’horizon ! Vous serez seuls. Contre le reste du monde… Ou pas. (Et si vous changez d’avis, ce n’est qu’à 2h de vol de Paris)

Île de Visovac dans le parc de KKra
Île de Visovac dans le parc de KKra

2. Pour l’histoire de la Croatie

La Croatie est une très ancienne région dont les enjeux sont de taille : située à la frontière des plus grandes civilisations de la Méditerranée, occupée par les Romains puis par les Byzantins, elle s’est toujours battue pour son indépendance. Elle fût officiellement reconnue par la Communauté Européenne en 1992. Oui, Il y a 28 ans, seulement.

Le brassage des populations, qui fait partie intégrante de l’histoire du pays, se ressent au fil des déambulations dans les nombreuses villes fortifiées. Cette omniprésence de traces, de témoins, fait le charme du Pays.

3.Parce que la monnaie croate s’appelle La Kuna

Ne me dites pas que vous n’y avez pas pensé.

La Kuna Matata

La kuna matata… (si si on a osé)

4. Pour Dubrovnik, la capitale

Cette ville-musée, classée au patrimoine mondial de l’Unesco a été reconstruite plusieurs fois au fil des siècles. La grande conservation de la forteresse et de tous ses monuments est remarquable : elle donne le sentiment de voyager à travers les époques. Ce cadre légendaire, utilisé pour le tournage de la célèbre série Game of Thrones, attire de plus en plus de touristes chaque année. Pour les plus passionnés, on retrouve même des parcours spécifiques retraçant les différentes étapes du tournage.

Dubrovnik ou Port-Réal dans la série Game of Thrones
Dubrovnik ou Port-Réal dans la série Game of Thrones

On retiendra la visite du Palais du recteur, qui nous permettra d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de la cité. On y apprend la devise de la Ville :  Non bene pro toto libertas venditur auro  » La liberté ne se vend pas, même pour tout l’or du monde » (super classe comme devise, non ?!)

Au coucher du soleil, il est temps de prendre de la hauteur en se rendant au téléphérique qui mène au Mont Srd : la beauté de la ville se dérobe sous nos yeux. Frissons garantis.

Dubrovnik, capitale croate
Dubrovnik, capitale croate

5.Pour le vin croate

Car dans le domaine viticole, en Croatie, il y en a pour tous les goûts : avec un vignoble qui s’étend sur près de 60.000 hectares, le pays possède une palette de vins de plus de 130 variétés de cépages autochtones qui n’existent que sur ces territoires bien spécifiques. La Croatie a une histoire particulière avec le vin. Il a toujours été cultivé avec beaucoup de soin, depuis des siècles. Le pays a sa propre carte de la route des vins (malin !). Il est possible de créer son parcours en fonction de ses goûts. Laissez-vous tenter !

Carte des régions viticoles de Croatie © 2016 Les Robes de l'Est
Carte des régions viticoles de Croatie © 2016 Les Robes de l’Est

6. Pour les ressources naturelles exceptionnelles de la Croatie

Amoureux de rando, sport, escalade ou nature, ici vous en prendrez plein les yeux ! Le patrimoine naturel offert par le territoire croate est resplendissant.

Vous pourrez notamment découvrir le parc Plivitce, lui aussi classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette véritable pépite recouvre 16 lacs divers et variés reliés par d’impressionnantes cascades. Prévoyez une journée minimum pour avoir le temps d’en profiter.

Parc de Plivitce
Parc de Plivitce

Pour les amateurs d’escalade, le Parc de Paklenica (également classé au patrimoine mondial de l’Unesco) est un terrain de sport géant, avec 400 zones qui permettent de pratiquer l’alpinisme. Les immenses murs de calcaire qui constituent le parc se transforment en aire de jeu naturelle et contemplative. Plusieurs parcours sont proposés par niveaux, permettant aux débutants de ne pas en perdre une miette !

7.Pour la musique électronique

En vivant l’expérience du Sonar Festival, sur la plage de Zrće. Quoi de mieux qu’écouter ses artistes préférés sur une île paradisiaque, pieds dans l’eau, cocktail à la main ? Le Sonar festival a fait ses preuves avec une belle programmation internationale de musique électronique. On y retrouvait notamment Amelie Lens, Black Coffee et Boris Brejcha dans la programmation de 2019. En matière de musiques électroniques, il y en a pour tous les envies. Le festival offre même la possibilité aux moins friands de musique (aux plus sportifs, on peut le dire) de pratiquer wakeboard, jet-ski et même saut à l’élastique à proximité des scènes.

Festival de musique électronique en Croatie
Festival de musique électronique en Croatie

8. Et pour la musique traditionnelle croate

En vous perdant dans la beauté du chant populaire local : la Kapla. Ce chœur masculin a cappella né au 19e siècle s’invite dans les cafés, places ou même dans la rue. Constitués d’influences grégoriennes, slaves et méditerranéennes, nés de brassages de différentes cultures, ils nous content la vie des hommes et des femmes de la mer au fil d’un univers poétique et mélancolique. Ces sérénades invitent à vivre le moment présent, simplement en les écoutant.

9.Pour les richesses historiques et architecturales de Croatie

Comme la ville de Trogir, fondée au IIIe siècle, et qui a su garder les traces de son histoire. On peut y déambuler à travers des forteresses datant du 13e siècle, sauvegardées au fil des années et adaptées à la ville d’aujourd’hui. En s’éloignant du centre historique, une porte donne sur une grande allée face à la mer. Des airs de promenade des anglais version adriatique.

A 1 heure de route se trouve Sibenik, une ville qui montre un bel exemple du passage du gothique à la Renaissance, avec sa cathédrale Saint-Jacques achevée en 1546. Elle est ornée d’une frise unique de 72 têtes sculptées dans la pierre.

Cathédrale de Sibenik face à la mer
Cathédrale de Sibenik face à la mer

Émerveillement garanti face à ces deux villes pittoresques classées patrimoine mondial de l’Unesco !

10. Pour sa cuisine aux mille influences

Parce qu’il ne faut pas se mentir, on découvre aussi un pays en savourant les spécialités culinaires qu’il a à nous offrir. Avec ses 5 frontières, la Croatie affiche autant d’influences dans sa gastronomie. La proximité de l’Italie complète le tableau pour donner lieu à un résultat riche et savoureux.

On retient notamment le Sandwich aux Čevapi en guise de snacking, sous deux versions :

1 : composé de viande hachée et de compotée de poivrons et d’aubergines.

2 : composé de viande hachée et de fromage frais

Jambon fumé, soupes de poissons, poissons frits, fromages de brebis, bienvenue au paradis de la cuisine méditerranéenne version croate !

Salade de l'adriatique
Salade de l’adriatique

Alors, on part quand ?

Par Amélie Gonin,

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à commenter, partager, vous inscrire à la newsletter ou soutenir le blog  !

Tous les liens ici !

Amélie parcourt le monde à la recherche d'inspirations et d'expériences en tous genres. Passionnée de voyage, elle aime surtout découvrir de nouvelles personnes et faires des rencontres improbables. Le Burning Man rassemble toutes ces conditions, et ce n'est pas pour rien qu'elle adore ce festival. Quand elle n'est pas à l'autre bout du monde, elle sillonne la France en remplissant son carnet d'idées. Une chose est sûre, elle ne tient pas en place!

1 Comment

  1. Brigitte Lavallette Répondre

    Ce pays donne vraiment envie d’aller le découvrir bravo pour le reportage

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.