Terre de contrastes, les Alpes-Maritimes se dessinent de plages, de montagnes et d’étendues sauvages. Ses nombreux villages perchés dominent les grandes villes côtières que la mer protège. Nice, Cannes ou Antibes ; célèbres sont ces stations balnéaires qui font la réputation du département. Elles ne sont pourtant pas les seules à abriter des trésors culturels, en voici quelques-uns.

Les villages perchés médiévaux

Qu’ils dominent les vallées ou s’offrent une vue sur la mer, ils sont nombreux dans les Alpes-Maritimes. Saint-Paul de Vence, Sainte-Agnès ou Tourrettes-sur-Loup sont des havres de paix dans lequel on prend la liberté de déambuler. Au détour des ruelles qui s’entremêlent, les artisans proposent leur savoir-faire à la découverte des visiteurs, ainsi la verrerie d’art, la peinture sur soie, la fabrication de bougies ou de miel n’auront plus aucun secret pour vous.

Ces villages authentiques défilent le long des routes touristiques et invitent à une pause dans leurs rues pittoresques. Loin des prestigieuses plages de la Côte d’Azur, l’arrière-pays regorge de paysages préservés et offre une nature luxuriante.

Village médiéval des Alpes-Maritimes : Tourrettes-sur-Loup
Village médiéval des Alpes-Maritimes : Tourrettes-sur-Loup

Les villes historiques n’ont rien à envier au charme des villages maralpins

Elles sont même au cœur de l’histoire de la région, riches d’un patrimoine culturel et architectural hors du commun. Les villes de Grasse et Menton, labellisées « Ville d’Art et d’Histoire », sont également deux incontournables des Alpes-Maritimes.

Côté culture

La ville de Grasse, réputée pour ses parfumeurs abrite le Musée International de la Parfumerie.

Les amateurs d’art ne manqueront pas de faire une visite de la fondation Maeght, haut lieu de l’art moderne à Saint-Paul de Vence.

Immanquable, la ville de Nice fait la réputation des Alpes-Maritimes, notamment grâce à sa célèbre promenade des anglais, son somptueux et célèbre hôtel Negresco ou encore ses ruelles abritant de nombreuses galeries d’arts. Terminez votre visite de la ville par l’impressionnante cathédrale orthodoxe russe Saint-Nicolas qui s’élève au cœur de la ville niçoise ou par le Musée National du Sport.

Nice
Nice

Côté architecture

La région est source de nombreuses découvertes. L’architecture romaine est très présente avec notamment l’amphithéâtre de Fréjus, le trophée d’Auguste à la Turbie et les aqueducs d’Antibes et Nice.

Sur les côtes du département, Mandelieu-la-Napoule renferme un château de bord de mer hors du commun, et dans les terres, la ville de Vence s’orne d’une vingtaine de fontaines qui offrent chacune ses petites particularités.  

Côté nature

Climat aidant, les Alpes-Maritimes sont peuplées de jardins merveilleux dans lesquels on déambule inlassablement. Le jardin de la Villa Noailles à Grasse, la Bastide aux Violettes à Tourrettes-sur-Loup, le jardin Exflora à Antibes : tous sont spectaculaires et dotés de plantes luxuriantes. Chaque ville abrite plus d’un jardin d’exception que les adeptes de botanique ne manqueront pas de découvrir.

Les villes et villages de la région ont attiré beaucoup d’artistes

Parmi eux, de nombreux peintres célèbres. A ce titre, Nice propose de découvrir certaines toiles d’Henri Matisse dans son ancienne demeure et la ville d’Antibes abrite le musée Picasso. Pour l’anecdote, la ville de Cagnes-sur-mer a également inspiré de nombreux paysages maritimes à Renoir. La « route de la Côte d’Azur des peintres » propose un circuit de promenade permettant aux visiteurs de suivre les pas de ces fameux artistes.   

Menton
Menton

D’autres lieux plus mystérieux abritent les légendes transmises aux visiteurs par les habitants de la région.

C’est le cas de la Rocca Sparviera, un lieu aux allures de village fantôme surplombant la vallée du Paillou. On raconte que ces ruines ont été maudites par Jeanne de Naples, elle-même damnée par le diable. Le célèbre Trophée d’Auguste, tour romaine construite au VIIème siècle av J.C et située à Turbie, est également au cœur de nombreuses superstitions. Aujourd’hui en partie détruite, les légendes racontent qu’un mage satanique habitait l’antre de la Tour. Aurez-vous le courage d’aller y faire un tour ?

Ruines de Rocca Sparviera
Ruines de Rocca Sparviera

Amis lecteurs, si ces histoires ne vous font pas peur, nous vous conseillons de visiter ces trésors patrimoniaux sans hésitation. N’oubliez pas de profiter du calme de la nature qu’offre cette région en prenant le temps de découvrir toutes les richesses du territoire ! 

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par Violette Martin,

Franc-comtoise d’origine et parisienne pour un temps, Violette est tantôt rédactrice, tantôt chargée de marketing. Elle est passionnée par le tatouage et s’intéresse à l’art sous toutes ses formes : sur le papier comme dans la peau ! Ce qu’elle préfère c’est s’isoler chez son père à la campagne pour dévorer les romans classiques de la bibliothèque paternelle, un chat sur les genoux.

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.