Que vous soyez d’origine irlandaise ou irlandais de cœur, tout le monde peut fêter la Saint-Patrick et ce dans le monde entier ! 

Cette fête folklorique traditionnelle est célébrée le 17 mars dans les pubs et bars, autour de boissons et de mets irlandais. Le tout dans une ambiance musicale spécifique aux airs entraînants.

D’un écossais à une icône irlandaise

Comme vous le savez certainement, l’origine de la Saint-Patrick est le fait de célébrer la christianisation au Vème siècle de l’Irlande par… Maewyn Succat, un écossais ! Il fut enlevé par des « pirates » lors de sa seizième année. Vendu ensuite comme esclave à un druide en Irlande, puis il est berger pendant six ans pour un chef de clan irlandais. Il découvre alors la religion et souhaite devenir prêtre.

Ainsi, commence son voyage initiatique. Après avoir quitté l’Irlande, il se retrouve en France, sur l’île de Lérins, au monastère de Saint-Honorat. Sur la demande du pape Celestin Ier, il retourne en Irlande afin de l’évangéliser et de lutter contre les cultes païens et les druides. Après avoir convertit le roi Aengus par la comparaison de la Sainte Trinité avec la plante trilobée qu’est le trèfle, la christianisation prend un réel essor en Irlande.

C’est après avoir fait fuir les serpents de l’île… (Bien entendu, il faut entendre par le terme de serpents les non-chrétiens, tels ceux du côté du mal, puisque ces reptiles ne pouvaient exister sur cette île pour des raisons climatiques) …qu’il devient évêque et prend le nom de Patricius (Patrick en latin).

Saint Patrick
Saint Patrick

De la fête à un véritable festival

Le rôle du saint fut déterminant pour l’Irlande au point que le 17 mars lui est dédié chaque année depuis le IXème siècle en Irlande. Dès le début du XVIIème siècle, cette fête est inscrite dans le calendrier liturgique. Elle devient progressivement une fête civile (et non, ce n’est pas une fête nationale). Elle s’exporte ensuite aux Etats-Unis pour la première fois à Boston. Puis elle se transforme en une grande parade à New-York depuis 1762. L’une des plus grandes aujourd’hui se déroulant sur la Vème Avenue. Notez que ce n’est que depuis 1903 que le 17 mars est un jour férié en Irlande.

Dans les années 90, le gouvernement irlandais s’empare de cette fête afin de valoriser la culture et le patrimoine irlandais. Il la transforme alors en St Patrick’s Festival. La Saint Patrick se déroulant sur plusieurs jours, rythmée par des concerts, du théâtre de rue et des feux d’artifices. Et pour le plus grand plaisir de plusieurs milliers de personnes.

Saint Patrick’s festival à Dublin (©William Murphy)
Saint Patrick’s festival à Dublin (©William Murphy)

Vert émeraude, trèfle et un leprechaun

Ces trois éléments sont les symboles de la Saint-Patrick.

A l’origine, la couleur irlandaise était le bleu ! C’est au XVIIIème siècle que le vert orne le drapeau irlandais en l’honneur de la Société des Irlandais Unis remportant la bataille contre les anglais. C’est pourquoi l’Irlande, célèbre pour ces paysages verdoyants exceptionnels, est souvent nommée « l’Ile Emeraude ». Ainsi, lors du 17 mars, il faut porter fièrement cette couleur !

Comme vous l’aurez compris, le trèfle ou shamrock (mot dérivé de l’ancien gaélique signifiant jeune plante à trois feuilles) est à épingler à votre boutonnière en hommage au saint et en tant qu’emblème irlandais.

Issu du folklore irlandais, le costume du lepreuchaun est le plus porté lors de la Saint-Patrick. Une barbe, un chapeau à la forme spécifique, des vêtements de la couleur verte. Ce personnage appartenant au « petit peuple » est mentionné pour la première fois dans un conte médiéval. Il est comparable à un farfadet farceur un peu grognon. Vous pouvez le rencontrer au pied d’un arc-en-ciel, lorsqu’il y cache son chaudron remplit de pièces d’or. Et si vous avez la chance de le capturer (peut-être vous faudra-t-il un trèfle à quatre feuilles) il exaucera trois vœux en échange de sa liberté.

Enfant déguisé en Lepreuchaun (©Thatdadblog/Instagram)
Enfant déguisé en Lepreuchaun (©Thatdadblog/Instagram)

Dans l’attente que vos rêves les plus fous se réalisent grâce au lepreuchaun, ou à moins que ce ne soit la féérie des boissons irlandaises qui vous enivre, bonne Saint-Patrick à vous !

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Juliette Bouchot ,

Historienne de l'Art de formation universitaire, Juliette B. est aujourd'hui Community Manager et Créatrice d'Identités Visuelles. Issue du milieu culturel et patrimonial, elle a participé à des colloques internationaux et conseille à présent les collectivités publiques, associations, particuliers et entreprises. Elle apporte son savoir-faire, son regard avant-gardiste et une pensée humaniste à chacun des projets auxquels elle contribue.

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.