Pour cette édition 2022, le Printemps des Poètes se consacre au thème de l’Ephémère. Mot poétique par excellence et prisé par les poètes, l’éphémère est-il si éphémère ?

Manifestation de poésie qui promeut l’écriture, la lecture, la rencontre et la curiosité littéraire, le Printemps des Poètes nous invite cette année à réfléchir sur l’Ephémère. Fuite du temps, valeur de l’instant ou expression artistique, qu’est-ce que l’éphémère ?

Le printemps des Poètes, qu’est-ce que c’est ?

Le Printemps des Poètes est une manifestation en France et au Québec qui vise à promouvoir la poésie sous toutes ses formes. Le printemps des Poètes permet de sensibiliser les jeunes et les moins jeunes aux différentes formes d’écriture, et de susciter l’envie et le goût de la lecture et de l’écriture.

Expositions, ateliers et concours peuvent être organisés de la maternelle au lycée, pour encourager les rencontres entre auteurs et élèves. Et ainsi ramener la poésie à quelque chose de simple et d’accessible.

Le printemps des poètes porte bien son nom : c’est l’occasion d’un renouveau, d’une renaissance. Le Printemps permet la rencontre de passionnés, d’amateurs ou de curieux, autour de textes et d’écrits plus ou moins éphémères.

L'écriture comme outil de poésie
L’écriture comme outil de poésie

L’éphémère, thème du Printemps édition 2022

Une année, un thème. Le premier Printemps des poètes a eu lieu en 1999, à l’initiative de Jack Lang, ancien ministre de la culture. Depuis, de nombreux thèmes se sont suivis pour faire vivre la poésie à chaque printemps. De la Beauté, au Désir, en passant par l’Espoir, l’Amour et par les Poésies du Monde, les Printemps ont à cœur d’ouvrir notre horizon.

Cette année, le thème est l’éphémère. Futile ou bien fugace, l’éphémère n’est-il pas le sujet de toute poésie ? Un poème n’est pas un roman d’une centaine de pages dans lequel l’auteur a le temps de capter l’attention de son lecteur. Un poème est court, incisif, fugace et vif, mais est-il pour autant éphémère ?

Ces temps plutôt difficiles de pandémie nous ont également permis de remettre les choses en perspective. Se concentrer sur l’essentiel, ne pas se soucier des futilités ; mais dans tout ça, quelle est la place de l’éphémère ?

Au même titre que l’éphémère, insecte qui ne vit que quelques heures, l’éphémère ne dure pas. L’éphémère est ce qui est changeant, mouvant. L’éphémère a un début et une fin. Une durée de vie dans le temps, et une finitude, marquée par le temps.  L’éphémère est donc voué à mourir, pourquoi y accorder une telle importance ?

Cristalliser l’éphémère, est-ce le rendre éternel ?

Mais l’éphémère est de grande importance en poésie : attraper un instant et le contempler. Ce qui est fugace est peut-être aussi futile ; mais n’est-ce pas là le but de l’art de ne pas avoir d’autre utilité que son existence ?

Le but de l’art n’est-il pas de magnifier l’éphémère ? Capturer un instant, le photographier, et l’immortaliser. L’éphémère est alors cristallisé, et peut ainsi perdurer des siècles durant. C’est ainsi, peut-être, que certaines phrases traversent le temps, avec beauté, poésie et atemporalité, comme ces vers de Guillaume Apollinaire, dans le poème Le Pont Mirabeau :

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure 

Poésie
Poésie

La poésie, la littérature et l’art de manière générale, s’emparent d’un moment. De l’éphémère, d’une émotion à un moment précis, de la beauté de la nature et des gens dans leur simplicité. En cristallisant ces instants, ils deviennent éternels.

Ephémère et éternel, contraires et complémentaires

C’est parce que l’éphémère se fane vite qu’il touche l’éternel. Ce qui est vraiment important, marquant et bouleversant. L’éphémère est ce qui est en apparence futile et qu’on ne prend pas le temps de regarder. La poésie nous permet de nous ramener à cette éphémère. Nous sortir de nos pensées, de notre quotidien, de notre vie, pour voir la même chose, de biais, sous un autre angle.

L'éphémère
L’éphémère

Carpe Diem

 Et si saisir l’instant nous donnait la possibilité de se rappeler de notre « éphémérité » ?

Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain ;
Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie 

« Quand vous serez bien vieille », Sonnets pour Hélène, Ronsard

Ce poème de Ronsard nous invite à « cueillir le jour », à apprécier l’instant présent avant qu’il ne file. Car le temps passe, et même plus, il fuit. Cueillir le jour relèverait alors de la volonté de l’attraper, de le contempler, et d’en profiter. Les épicuriens nous diront Carpe Diem, les hédonistes nous diront de même, et peut-être que cette devise concerne bien plus que le plaisir immédiat.

Carpe Diem, cueillir le jour, se soucier de l’instant présent, c’est avant tout avoir conscience de notre finitude, de la fuite du temps, et de notre fragilité en tant qu’Homme. Nous avons beau maîtriser la technique tous les jours un peu plus, nous ne pouvons pas arrêter le temps. Le temps qui passe révèle notre finitude et la finitude révèle notre fragilité et notre vulnérabilité. C’est de la même manière que l’éphémère ne se laisse pas maîtriser, il fuit, passe, s’esquive, avant même qu’on ait pu le saisir. Peut-on réellement le cristalliser ?

L’éphémère, bien qu’éphémère, peut toucher l’éternel, et la poésie illustre cela parfaitement. Le poète est celui qui voit les mêmes choses que tout le monde, mais sous un angle différent, à rebours, à l’envers, et qu’importe. Après tout, écrire sur l’éphémère, c’est écrire sur ce qui ne se saisit pas.

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Emilie Mezzana ,

Diplômée d'un master de philosophie et de psychanalyse, je suis passionnée par l'écriture et aime manier les concepts. Intéressée par de nombreux sujets, ce qui me captive et m'émeut particulièrement : l'humain, ses failles, le tout enrobé d'un peu d'abstraction et de poésie.

1 Comment

  1. MME LAVALLETTE BRIGITTE Répondre

    Ephémère,un instant de vie,une lecture,une rencontre mais cela peut en effet marquer tout le reste de notre vie

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.