À travers les âges, l’humain n’a eu de cesse d’innover quant à sa manière de se manifester au monde : arts, langages, postures… Les artistes et activistes ont toujours eu à cœur d’aller au-delà des préconceptions de leur époque. En jouant subtilement avec vos cinq sens, découverte de cinq moyens d’expression alternatifs qui sortent des sentiers battus.

Introspection

Les moyens d'expression permettent de se raconter
Les moyens d’expression permettent de se raconter

À la recherche de nos moyens d’expression les plus alternatifs, nous composons et percevons tous les jours avec nos cinq sens. L’ouïe, la vue, le toucher, le goût et l’odorat, se font les instigateurs de notre relation avec autrui. Parfois en symbiose à plusieurs, d’autres fois individuellement. Par volonté, ou nécessité. Orgie des sens, orgie de sens, orgie d’un sens : on vous raconte.

1. On écoute

Un des moyens d’expression lié à l’ouïe : l’ASMR

L’ASMR, popularisé par la plateforme YouTube dès 2010, est une technique de relaxation déclenchée par des stimuli sensoriels. De l’anglais Autonomous Sensory Meridian Response, ce sigle décrit une sensation particulière éprouvée à l’écoute de sonorités délicates. Ce sont des bruits de l’intime, ceux que l’on entend uniquement dans le silence, à proximité. On chuchote, on tapote, on gratte. Autant de déclencheurs pour lutter contre les insomnies et le stress. Certaines personnes se détendent en écoutant et en visionnant les prises de vues créatives. D’autres préfèrent se laisser bercer en fermant les yeux. Et vous ?

2. On observe

Un des moyens d'expression lié à la vue : le fanzine
Un des moyens d’expression lié à la vue : le fanzine

Parvenu dans l’hexagone lors des événements de mai 68, le fanzine est le média alternatif par excellence. Diffusé hors des circuits administratifs conventionnels, sa périodicité est souvent aléatoire et sa durée de vie relativement courte. Il prône liberté d’expression et anticonformisme. Fait-maison, il est souvent produit à la main. Il se lit, certes, mais se touche aussi. Il se découvre par ses imperfections poétiques, ses découpages affirmés, ses propos provocants. Aujourd’hui, il reste fidèle aux causes de sa création. Ses thématiques maîtres sont les combats militants actuels : luttes écologiques, féministes, LGBTQIA+ et intersectionnelles.

3. On effleure

Un des moyens d'expression lié au toucher : le braille
Un des moyens d’expression lié au toucher : le braille

Et si le street art pouvait être lu par la paume de nos mains ? C’est l’idée de The Blind. Depuis plusieurs années, cet activiste diplômé des Beaux-Arts de Nantes développe un concept social innovant. Celui de rendre accessible au plus grand nombre l’art de rue.  Investissant l’espace public, il élabore des œuvres visuelles, mais pas seulement. S’ajoute au classique graffiti, du braille. La lecture entière de ses pièces ne peut se faire sans la contribution de voyants et de non-voyants. Tout du moins, sans la connaissance du braille et la possibilité de voir le reste. C’est, finalement, un dialogue ouvert qui nous est proposé. Une rencontre, peut-être. Comme celle du lieu, et du message qui nous apparaît. Braillez !

4. On déguste

Un des moyens d'expression lié au goût : déguster dans le noir
Un des moyens d’expression lié au goût : déguster dans le noir

Une expérience déstabilisante nous est proposé par la franchise dans le noir ? : manger dans l’obscurité totale. Pourquoi ? Afin de découvrir et apprécier autrement les aliments. Ne pas se laisser distraire par la vue et ses multiples informations qui déconcentrent, voir biaisent nos autres récepteurs sensoriels. Décupler, ainsi, ses autres sens. Surtout celui du goût.

En perdant ce repère précieux, tout est perçu avec une intense différence. Et c’est fantastiquement humain. Vous pouvez retrouver ces restaurants à : Auckland, Bordeaux, Madrid, Nantes, Le Caire, Londres, Paris, Saint Pétersbourg et Strasbourg. Vous gouterez ainsi à des plats issus majoritairement de l’agriculture biologique, végétarien et vegan friendly. En terme de budget, vous devrez compter entre 40 et 99€, avec une réduction de 5€ pour les étudiant.e.s.

5. On hume

Un des moyens d'expression lié à l'odorat : l'œuvre olfactive
Un des moyens d’expression lié à l’odorat : l’œuvre olfactive

L’odorat est sûrement, avec le goût, le sens le moins sollicité. Associé à un réflexe animal, il a longtemps été mal considéré. Pour preuve, est-ce qu’une fragrance est aujourd’hui considérée comme matière première à créer ?

Le parfum, par exemple, ne s’apparente pas, dans nos imaginaires collectifs, à une pratique artistique. Mais, plutôt, à une part essentielle de l’industrie du luxe. Néanmoins, certain.e.s artist.e.s ont fait le choix d’exploiter l’olfaction, en résonnance directe avec notre subconscient. C’est le cas de la canadienne Julie C. Fortier et l’ensemble de son travail aux multiples émanations. Dans La revanche des oiseaux, elle créé une installation composée de milliers de touches à parfums, en représentant des fumées sacrificielles.

Reçu 5/5 ?

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Charlotte Gabriel ,

Charlotte, parisienne de naissance et marseillaise d’adoption, se passionne pour l’histoire culturelle, la sociologie et l’anthropologie du corps et des genres. Professionnelle polyvalente dans le secteur de la culture, elle aime jouer des finesses de l’écriture et vibrer de rencontres en partage. Son univers ? Les cultures alternatives, la french touch et les tendances artistiques émergentes.

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.