Nous avons tous des reprises qu’on adore et d’autres qu’on déteste. Parfois c’est une réussite, parfois fiasco total. Quoi qu’il en soit, elles existent depuis la nuit des temps. Ce sont celles de Claude François qui sont les plus répandues dans le monde. D’autres artistes se sont essayés à l’exercice pour notre plus grand plaisir. Ils méritent d’être connus à leur juste valeur ! A vos casques et écouteurs, nous vous embarquons dans le monde improbable des reprises musicales.

Amore de mis mores : Gipsy King

Le saviez-vous ?  La foule d’Edith Piaf est l’adaptation d’une valse péruvienne composée en 1936. On raconte qu’Edith Piaf l’a entendue lors d’un voyage en Argentine en 1953 et a décidé de l’adapter en français. Le succès fût immédiat et, depuis, de nombreux artistes l’ont revisitée. Côté français les chanteuses comme Zaz, Olivia Ruiz et Mireille Mathieu ont proposé leurs interprétations. Côté sud-américain, on ne compte même plus le nombre de versions existantes ! La reprise que je préfère reste celle des Gipsy King : anthologique et  nettement plus entrainante que celle de notre Piaf nationale, vous ne trouvez pas ?!

Chico & The Gypsies – Amor de Mis Amores (Clip officiel)

Reviens-moi : Dalida

Last Christmas du groupe Wham! , ca vous dit quelque chose ? Mais siiiii ! C’est cette chanson composée par Georges Michael, sortie en 1985 elle a connu un succès immense dans toute l’Europe !! C’est LA chanson qu’on écoute en décorant son sapin à l’approche de Noël.

Ce titre mythique sera repris et interprété par Dalida un an après sa sortie… en plein été ! C’est Didier Barbelivien qui se charge de la réécrire. Pour lui, pas question de faire une traduction pure et simple : on l’appellera « Reviens moi » et on en fera une chanson dans laquelle Dalida s’adresse à un homme qui l’a quittée. Mauvaise idée ! La reprise ne connaîtra pas le succès escompté… Et on comprend pourquoi

DALIDA – Reviens-Moi – 2 06 1985.

Ben Böyleyim : Athena

Difficile de passer à côté de Claude François : ses pantalons patte d’eph, sa chanson Comme d’habitude et ses innombrables reprises sont devenus mythiques. Il y a bien sûr la version de Franck Sinatra : My Way. Mais la reprise qu’on « préfère » nous vient de Turquie et on la trouve géniale. Elle est interprétée par le groupe Athena, sortie en 2011. Je n’en dis pas plus et vous laisse la découvrir

Athena – Ben Böyleyim #tbt

Oh What a night : The four seasons

Ahhh Yannick et sa chanson Ces soirées là (ahen ahen), les boums et les premiers baisers à 13 ans… Nostalgie quand tu nous tiens !  A 30 ans, c’est sur Oh what a night que je me trémousse, c’est la version originale (1975) de Cette année-là de Claude François. Le titre américain de la chanson est environ 100 fois plus classe que le français, le contenu aussi 

Frankie Valli & The Four Seasons – December, 1963 (Oh, What a Night) (Official Music Video)

Le moustique : Joe Dassin 

Croyez-le ou non, ce titre de Joe Dassin est une reprise… Des Doors ! The Mosquito est issu de l’album Full Circle sorti en 1972, et le groupe décide d’en faire un single cette même année. C’est Pierre Delanoë qui l’adapte en français et Joe Dassin qui l’interprète. Il n’hésitera pas à suivre le même modèle que le groupe américain : il l’a d’abord fait paraître dans son album Joe (1972) avant de le sortir en single en 1973.

Quoiqu’il en soit, les deux versions sont à écouter, car singulièrement différentes : la reprise de Joe Dassin dure 2 minutes 22 contre 5 minutes 19 pour les Doors.

Joe Dassin – Le Moustique

Angèle : Eels x Richard Cocciante : A Take Away Show

On termine en beauté avec le mashup d’Angèle qui combine Coup de Soleil de Richard Cocciante et That Look you give that guy de Eels. Du miel pour les oreilles ! L’artiste Belge n’a pas fini de nous surprendre avec des titres toujours plus originaux et mélodieux. Un morceau tout en douceur qui combine langue française et langue anglaise pour nous transporter dans une atmosphère de sérénité intense.

Angèle – Eels x Richard Cocciante | A Take Away Show

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Amelie Gonin ,

Amélie parcourt le monde à la recherche d'inspirations et d'expériences en tous genres. Passionnée de voyage, elle aime surtout découvrir de nouvelles personnes et faires des rencontres improbables. Le Burning Man rassemble toutes ces conditions, et ce n'est pas pour rien qu'elle adore ce festival. Quand elle n'est pas à l'autre bout du monde, elle sillonne la France en remplissant son carnet d'idées. Une chose est sûre, elle ne tient pas en place!

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez vous à notre newsletter.