Depuis plusieurs décennies, la francophonie apparaît comme un pont culturel entre la France et le reste du monde

Le berceau linguistique français a mis un point d’honneur pour créer un plan d’action afin de faire émerger le potentiel de notre langue entre enseignement et expressions culturelles. Pour cela, l’Organisation Internationale de la Francophonie et l’Alliance Française œuvrent pour accroître le rayonnement du français à travers plusieurs missions.

Le français est la 5e langue mondiale après le chinois, l’anglais, l’espagnol et l’arabe. De nombreux acteurs contribuent à maintenir voire à renforcer la langue dite de “Molière” sous différentes formes. Parmi les institutions qui favorisent ces actions et sa diffusion, nous trouvons l’Organisation Internationale de la Francophonie et la Fondation Alliance Française. Éparpillées dans 88 États, les institutions font en sorte d’étendre l’expression culturelle. Mais comment s’y prennent-elles ?

Des institutions au service de la langue française et des cultures

L’Organisation Internationale de la Francophonie naît en 1970 par la fondation de coopération culturelle et technique. Elle possède plusieurs missions dont promouvoir la langue et la culture française. L’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche sont également des points importants dans l’expansion du français. L’OIF s’appuie sur la politique, l’économie, l’éducation et la culture pour renforcer son image et avoir une influence sur la communauté francophone.

La Fondation Alliance française, quant à elle, naît en 1883 grâce à Paul Cambon et Pierre Foncin. Elle est présente dans 131 pays. Celle-ci complète les missions de l’OIF puisqu’elle permet d’enseigner le français et d’étendre la connaissance des cultures françaises. Mais également, de favoriser les dialogues et la diversité entre les cultures. Elle est aujourd’hui la première ONG culturelle mondiale. Ainsi, ce sont 8 000 professeur.e.s qui enseignent le français dans 832 centres à travers le monde.

Francophonie, un pont culturel, du langage vers la création

La francophonie selon sa définition représente un ensemble de pays qui parle le français de façon totale ou partielle. Plusieurs usages de la langue sont possibles soit c’est une langue maternelle, d’usage, administrative ou d’enseignement. En 2018, l’OIF compte 300 millions de locuteurs. Parmi eux, 59 % sont en Afrique. Nous en trouvons également dans les quatre autres continents dont certains pays comme l’Allemagne, le Canada ou encore les pays d’Asie. Notre langue vivante s’étend grâce à la pratique de celle-ci, mais aussi grâce à la richesse des différentes cultures qui l’utilisent. Le français fait un bout de chemin à travers le temps, les pays et les sociétés. Cependant, c’est la culture qui créait ce pont linguistique.

Carte des états et gouvernements membres de la francophonie
Carte des états et gouvernements membres de la francophonie

La culture, avenir professionnel ?

La francophonie assoit sa notoriété grâce à la date du 20 mars. Elle appuie toute l’étendue culturelle et rassemble les francophones du monde entier autour d’une date commune. La littérature, les arts visuels, le spectacle vivant, la mode sont autant d’expressions artistiques qui favorisent notre langue à travers la création. C’est pourquoi, l’OIF soutient les artistes, les professionnels et acteurs culturels dans le développement de projets, principalement en Afrique du Sud. Quant à l’Alliance Française, ce sont 23 600 manifestations culturelles par an dont 3,3 millions de spectateurs. Une multitude de projets culturels envahissent les quatre coins du monde. À Bruxelles, l’Alliance Française propose un agenda culturel, dont une belle programmation avec de nombreux artistes qui viennent investir leur galerie d’art créée depuis 2012. À Sydney, le “French Film Festival” est mis à l’honneur.

L'art et la culture comme expression de la francophonie
L’art et la culture comme expression de la francophonie

L’apprentissage est le point de rencontre entre langue française et culture. Il permet de montrer la diversité culturelle à travers différents sujets et formats. Au-delà de l’enseignement dans plusieurs pays, la francophonie apporte une dose de projets grâce à une vraie politique culturelle. Ainsi, les mots prennent sens, mais surtout vie sous d’autres facettes, plus créative, diversifiée, à l’écoute des arts et des personnes qui inventent. C’est un réel dialogue qui se tisse entre les cultures, les arts et le monde.

Par Celia Chabaudie,

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à commenter, partager, vous inscrire à la newsletter ou soutenir le blog  !

Tous les liens ici !

Celia Chabaudie

Originaire du Sud de la France, je suis née à Nice. Après un Master en Information et Communication à Toulon, je me suis installée à Lyon. Passionnée par la culture, le féminisme et la lecture, je peux désormais relier mes centres d’intérêts et ma curiosité en tant que rédactrice web pour laisser filer ma plume au gré des sujets.

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.