La mode peut, dans sa pluralité, être tour à tour synonyme de contrainte ou de liberté, d’imitation, de distinction ou de contestation… Une chose est sûre : elle est toujours révélatrice d’identité.

A toutes celles et ceux qui s’attendent à trouver dans cet article une réponse claire à la question que pose cet article : ne poursuivez pas votre lecture ! En effet, “breaking news”, la mode est à la fois révélatrice d’identité ET dictat de l’uniformité.

En effet, la mode repose sur deux mécanismes : l’imitation et la distinction. Notre style personnel est à la fois un outil qui nous permet de nous distinguer ou de nous fondre dans la masse… ou un peu de tout cela à la fois. Trêve de teasing, je vous explique tout.

Défilé de mode
Défilé de mode

La mode, révélatrice d’identité

Dis-moi ce que tu portes, je te dirais ce que tu es

La mode joue un rôle prépondérant dans la définition de notre identité. Nos vêtements et accessoires forment une sorte de seconde peau qui présente ce que nous sommes ou ce que nous voudrions être… aux yeux des autres et à nos propres yeux.

Développer votre propre style personnel est une excellente façon de dire au monde quelque chose sur vous sans avoir à dire un mot.

Mode identitaire et imitation

L'uniforme, accessoire de mode qui révèle la profession de celui qui le porte
L’uniforme, accessoire de mode qui révèle la profession de celui qui le porte

Notre style vestimentaire est issu d’une construction sociale et culturelle à laquelle il est difficile d’échapper. C’est pourquoi notre manière de nous vêtir peut à la fois nous intégrer ou nous exclure.

La voie la plus confortable reste bien sûr l’imitation du groupe socio-culturel, ainsi que du genre auquel on appartient. L’imitation nous permet de nous sentir “à notre place” et remplit une fonction importante de validation sociale. Les échanges sont plus aisés lorsqu’on ne cherche pas à se démarquer.

Mais la question est : Peut-on être à la fois soi-même et “comme les autres ?”

Mode identitaire et individualité

La mode comme affirmation de son identité
La mode comme affirmation de son identité

La mode, une volonté édictée par une puissance étrangère», sens originel de diktat ? Alors que la mode est le reflet d’une époque mouvante dont elle fait mille lectures ? Alors que le groupe social qui la crée est aussi divers que les talents qui la peuplent, que les entreprises qui l’organisent ? Que la mode ne vit que des choix de ses publics ? La mode est liberté. De Poiret à Chanel, de Saint Laurent à Rykiel, elle a libéré les femmes des carcans qui les figeaient dans un rôle sexuel et social.

Nathalie, Rykiel, Présidente et directrice artistique de Sonia Rykiel

La mode est-elle liberté, comme l’affirme Nathalie Rykiel ? En effet, notre position par rapport aux cadres que l’on nous propose ou que l’on nous impose fait partie intégrante de l’expression de notre identité. Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises façons de se dévoiler à travers ce que l’on porte. Existe certainement des attentes liées à notre façon de nous habiller (au féminin comme au masculin), mais ce sont des attentes que nous pouvons choisir d’ignorer, ou avec lesquelles nous pouvons jouer. Il appartient à chacun de nous d’interpréter les étiquettes en fonction de notre personnalité et de la façon dont nous voulons être perçus.

Mais pour cela, encore faut-il se connaître et se faire confiance. Pour s’approprier les tendances, l’estime de soi est essentielle. « La mode est une traduction du lien corps-esprit, note la philosophe et psychanalyste Marie-Laure Colonna. Plus on se sent bien, plus on ose. Inconscient mais flagrant ! ».

Tout comme notre relation à nous-même, notre relation à la mode est un mouvement constant, une relation qui dure toute la vie.

Mode, identité et revendication

La mode comme un message d'affirmation
La mode comme un message d’affirmation

De tout temps, la mode a été l’instrument du changement. C’est particulièrement vrai pour les femmes, qui tout au long du 20ème siècle, ont utilisé leur garde-robe pour remettre en cause le rôle étroit que la société leur avait attribué. “Les tendances ne sont pas le reflet du changement, elles sont un élément constitutif du changement”, affirme l’historienne de la mode Deidre Clemente.

Aujourd’hui encore, dans certains pays, le diktat de l’uniformité fait loi et l’individualité peut être un crime. Le choix d’une couleur ou d’un type de vêtement peut engendrer de lourdes conséquences. Les vêtements deviennent alors un vecteur de protestation. La mode agit comme un langage non verbal de la contestation et nous encourage à embrasser notre ”moi” authentique.

Kaustav Dey, responsable Marketing chez Tommy Hilfiger en Inde, s’exprime avec beaucoup d’éloquence à ce sujet :

Avec quelque chose d’aussi simple que ce que nous portons, nous pouvons attirer tous les regards afin de montrer qu’il y a des différences dans ce monde, et qu’il y en aura toujours. Et cela, nous pouvons le dire sans prononcer un seul mot. La mode peut donner un langage à la dissidence. Elle peut nous donner du courage. La mode peut nous permettre de porter (littéralement) notre courage. Alors portez-le. Portez-le comme une armure. Portez-le parce que c’est important. Et portez-le parce que vous comptez.

Nous ne pouvons pas nier le rôle que la mode joue dans notre identité

Même celles et ceux qui s’en défendent affirment un choix vestimentaire identitaire. Les injonctions de la mode créent sans doute quelques moutons, mais ses propositions sont si  nombreuses qu’il est possible de la suivre tout en y ajoutant sa patte, en prouvant sa créativité hors normes.

Pour terminer, je vous laisse méditer sur cette affirmation de la philosophe Marie-José Monzain : “Plaire et déplaire, être semblable et être différent, être identifiable tantôt en se distinguant, tantôt en se fondant dans l’uniformité sont autant de régimes du sentiment que l’on a de soi dans l’espace privé et public.”

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Chloe Van Dooren ,

Rédactrice et coach de 31 ans, Chloé est animée par la curiosité. Comment les êtres humains fonctionnent-ils ? Pourquoi développent-ils certains comportements ? Comment sont-ils arrivés là où ils sont aujourd’hui ? Ces interrogations guident sa vie et ses écrits… Toujours saupoudrés d’humour et de fantaisie.

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.