Depuis une dizaine d’années, des habitants de Mareau-aux-prés ont pris l’habitude d’ouvrir leur jardin. Le temps d’une journée, pour accueillir artistes et visiteurs. « Les jardins en fête » : un événement au concept original et convivial qui invite toutes les formes d’art dans un environnement inattendu.

Au mois de septembre, c’est un spectacle surprenant qui se joue dans ce village du Loiret. Des musiciens prennent pour scène des jardins de particuliers. Tandis que des visiteurs déambulent entre des peintures accrochées dans les arbres ou déposées sur les perrons des maisons. Une manifestation singulière mais qui continue de plaire année après année.

Des sculpteurs exposent leurs œuvres dans les jardins des particuliers
Des sculpteurs exposent leurs œuvres dans les jardins des particuliers

Au début, les habitants étaient un peu dubitatifs, mais quand ils ont vu que ça se passait bien et qu’il y avait une bonne ambiance, ils ont été séduits par l’idée

Noémie, co-organisatrice du festival

Aujourd’hui, les Jardins en fête s’inscrivent comme un événement incontournable de Mareau-aux-prés, dont la réputation dépasse les frontières du village. « On a des visiteurs des villes environnantes bien sûr, mais aussi de tout le département. On a même des galeristes de Paris qui sont venues », se félicite Dorothée, également co-organisatrice.

Les “jardins en fête”: l’envie d’amener l’art en zone rurale

À l’origine de ce projet : cinq Mareprésiennes et Mareprésiens  (Martine, Dorothée, Hervé, Michèle et Anne). Tous désireux d’amener un peu d’art et d’animation dans leur village. “Martine, qui a vécu quelques années à Orléans, se souvenait d’une petite manifestation dans les venelles du quartier de la Madeleine où les habitants accueillaient des artistes peintres dans leurs jardins. On a alors eu envie de reprendre ce concept pour l’appliquer à l’échelle de tout un village, en invitant divers artistes, comme des musiciens, des sculpteurs ou encore des comédiens” se rappelle Dorothée. Ensemble, ils ont donc créé l’association Mareauz’idées  avant de pouvoir inaugurer la première édition des Jardins en fête, en 2012. Forts de leur succès, l’équipe a ensuite été rejointe par Noémie et Yvette, pour leur prêter main-forte.

Les fêlés de la deuche conduisent gratuitement les visiteurs
Les fêlés de la deuche conduisent gratuitement les visiteurs

Et une autre association locale, quelque peu étonnante, est venue se greffer à ce projet: “Les Fêlés de la Deuche”. Ce club de passionnés de 2CV apportent un air d’antan à cette journée sous le signe de l’art. Pendant toute la durée de l’événement, ils transportent gratuitement les visiteurs dans le village. L’occasion aussi de voyager dans un autre temps.

Un moment chaleureux autour de l’art

Une ambiance dansante avec des danseurs professionnels
Une ambiance dansante avec des danseurs professionnels

Si ce festival est aujourd’hui autant apprécié, c’est qu’il conjugue convivialité et évasion artistique. Dans cette zone rurale, dépourvue d’infrastructures culturelles, les Jardins en fête contribuent à amener l’art chez un public qui peut en être éloigné. Il veille également à le rendre accessible. D’une part, le festival est entièrement gratuit. D’autre part, la disposition même de l’événement, dans des jardins de particuliers, permet de rompre avec les lieux traditionnels dans lesquels sont exposées des œuvres.

Ici, les visiteurs n’ont pas à pousser la porte vitrée d’une galerie au parquet bien lustré. Les créations artistiques les attendent, suspendues aux branches d’un arbre. “C’est un concept plus digeste car on ose plus facilement entrer dans un jardin que dans une galerie. Les personnes viennent librement dans un jardin, admirent les œuvres. Ils discutent directement avec l’artiste, habillé comme lui, en jean, basket. On n’a pas peur d’être jugé ou gêné si on pose une question sur une peinture. Ce qui permet d’ailleurs aux artistes de rencontrer aussi un public autre” précise Dorothée.

Une accessibilité poussée jusqu’à la conception de petites reproductions, vendues entre 5 et 10 euros pour que tout le monde puisse repartir avec une peinture, quel que soit son budget.

Une joyeuse mixité artistique

Plusieurs groupes de musique s'alternent pour divertir les visiteurs
Plusieurs groupes de musique s’alternent pour divertir les visiteurs

« C’est un challenge aussi pour les artistes qui doivent exposer dans un lieu extérieur, comme un jardin » confie Noémie. Un défi, où ils doivent apprivoiser un environnement autre, comme les musiciens qui se produisent au plus près des spectateurs, partageant leur espace scénique avec des peintures, des dessins ou encore des sculptures. Oui, parce que c’est ça les Jardins en fête, un espace de cohabitation entre les propriétaires des jardins, les visiteurs et les divers artistes. Tous les arts se côtoient, sans distinction, sans jugement.

Et tous les styles aussi, du classique, au rock en passant par le métal. Mais rassurez-vous, tout a été pensé pour éviter une joyeuse cacophonie. C’est aussi l’occasion pour tous les musiciens, peu importe leur niveau, de s’adonner à leur passion. Les jardins en fête sont ouverts aussi bien à des professionnels, habitués à se produire sur scène, qu’à des amateurs passionnés de musique ou de chant. Une belle diversité qui participe au caractère chaleureux de l’évènement.

D’ailleurs c’est justement pour l’ambiance des Jardins en fêtes que de nombreux artistes font le déplacement, gratuitement.

120 artistes attendus pour l’édition 2022

Les riverains découvrent des peintures au détour de leur balade dans les jardins
Les riverains découvrent des peintures au détour de leur balade dans les jardins

Après deux années d’annulation liées à la crise sanitaire du Covid, les Jardins en fête reviennent dimanche 11 septembre pour fêter leurs dix ans d’existence.

On pensait qu’après deux années d’absence, on allait nous oublier, mais pas du tout. On a reçu tellement d’appels qu’on a été obligé de créer une liste d’attente pour les artistes” se réjouit Dorothée.

Cette année, les jardins d’une trentaine d’habitants du village abriteront pas moins de 120 artistes, de tout horizon : musiciens, sculpteurs, peintres, dessinateurs, conteur, magiciens, comédiens. Avec une nouveauté cette année : des artisans. “Nous avons envie de mettre en avant tous les arts, quel qu’il soit et donc pour cette édition, nous avions envie de faire une place à l’artisanat.” précise Dorothée. À travers un marché des créateurs, les visiteurs pourront découvrir et se procurer des créations de bijoux, cartonnerie, mosaïques ou encore récup’art.

Une autre nouveauté s’invite également pour ce grand retour : l’œuvre participative. Les visiteurs vont être conviés à créer collectivement une œuvre en laissant leur trace, de leur choix, sur un support dédié. L’association souhaite renouveler cette initiative chaque année afin de pouvoir constituer une exposition enrichie au fil des ans par une nouvelle création collective. Et pour clôturer l’événement en douceur, une pièce de théâtre sera proposée à 18h pour finir cette journée qui s’annonce riche en émotions.

Les Jardins en fêtes, une manifestation unique et séduisante, qui vous embarque dans une bulle de bonne humeur centrée sur l’art.

INFOS PRATIQUES

Un évènement au plus près des artistes
Un évènement au plus près des artistes

Les Jardins en fête se tiendront dimanche 11 septembre 2022 de 10h à 18h, à Mareau-aux-prés. La manifestation est entièrement gratuite et sans réservation. Il s’agit d’un évènement familial. Des animations sont également prévues pour les enfants avec des conteurs ou encore des magiciens.

La programmation et le plan des divers lieux d’animation sont à retrouver sur les réseaux sociaux de l’association Mareauz’idées ainsi que sur le site internet.

Plusieurs points de restauration seront présents avec un food truck installé dans chaque quartier avec un vaste choix : crêpes, pizza ou encore burgers. Un déjeuner champêtre est également organisé à la cave coopérative mais sous réservation avant le vendredi 10 septembre. Plus d’informations sur le site internet.

Le village de Mareau-aux-prés est accessible depuis l’A10, sortie Orléans La Source.

Parkings dédiés

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Caroline Garnier,

Journaliste et Podcasteuse, j'apprécie manier ma plume pour vous proposer des articles instructifs et dépaysants. Si je possède un intérêt pour de nombreuses thématiques, j'aime particulièrement écrire sur des sujets culturels, societaux et environnementaux. Ce qui m'anime avant tout: le plaisir de vous faire découvrir !

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez vous à notre newsletter.