L’exposition « Picasso, l’effervescence des formes » a ouvert ses portes le 15 avril à Bordeaux. Et c’est au cœur de la Cité du Vin que cette exposition inédite, dédiée à l’œuvre de Picasso en lien avec le vin et les alcools, a pris ses quartiers. Cultur’easy vous la fait découvrir !

L’œuvre de Picasso est grandiose et connue essentiellement sous son aspect pictural. L’exposition Picasso, l’effervescence des formes fait découvrir sous un nouvel angle, celui du vin et de l’ivresse, toute la richesse de ses créations.

Vin et religion, un cocktail qui déchaîne les passions

Le Retour du baptême, d'après le Nain (Picasso)
Le Retour du baptême, d’après le Nain (Picasso)

L’exposition présente un parcours en 7 étapes.  Elle trace le parallèle entre la vie de Picasso, son attrait pour le religieux mais aussi pour le populaire. Le vin et l’ivresse de vie, de création, de partage en sont les moteurs.

La religion est un thème fascinant pour Picasso. Dès son plus jeune âge, il est empreint de christianisme. L’eucharistie en est l’élément majeur. Pour lui, le vin est sacré, presque mythologique. C’est une forme de liant entre l’humain et le religieux.

Il réalise d’ailleurs plusieurs esquisses et tableaux autour de ce thème. La Cène, Le Souper à Emmaüs mais aussi Retour du Baptême d’après Le Nain; inspiré du tableau La Famille heureuse.

L’influence du religieux chez Picasso est très prégnante dans sa vie quotidienne. L’importance n’en est pas moindre dans ses œuvres. C’est ce que cette exposition nous permet d’entrevoir clairement et efficacement.

Le vin, c’est d’abord une culture où l’héritage de l’Antiquité rejoint celui du christianisme.

Stéphane Guégan, commissaire scientifique de l’exposition

La mythologie en vinificatrice

Picasso s’enivre de mythologie antique. Il crée la Suite Vollard, une série d’une centaine d’estampes illustrant des scènes intimes entre le Minotaure et les femmes, dont le vin se fait le témoin.

L’aspect mythologique est majeur dans cette partie du travail de Picasso. Cette exposition met en lumière plusieurs estampes de cette Suite, mais également d’autres, indépendantes, ainsi qu’une céramique représentant le père adoptif du dieu du Vin.

 Le vin est ici utilisé comme biais pour transcender la réalité, créer et entretenir l’imaginaire collectif.

Un hommage à l’effervescence populaire

Café-concert du Paralelo ( Picasso)
Café-concert du Paralelo ( Picasso)

A travers plusieurs de ses tableaux, Picasso représente l’engouement certain, presque admiratif, pour les cafés de l’époque. Mais également pour tout ce qui y a trait. La population qui les fréquente. Les rencontres qu’on y fait. L’ambiance qui s’en dégage…

On y retrouve l’effervescence citadine de Paris et Barcelone. L’ivresse qu’elle provoque ainsi que celle des alcools qui y sont consommés.

On croise également des créations de son ami Juan Gris, émérite dessinateur et oeil aiguisé des nuits urbaines.

Le vin est appréhendé ici comme un conducteur liant la vie, les sentiments, les colères, les amours des gens du peuple, que Picasso apprécie beaucoup.

Une redécouverte de l’œuvre de Picasso

Bouteille : Femme agenouillée ( Picasso)
Bouteille : Femme agenouillée ( Picasso)

L’œuvre de Picasso est bien connue de par le mouvement cubiste. Sans compter sur ses différentes périodes bleues et roses.

Picasso, l’effervescence des formes nous fait découvrir une nouvelle facette de l’artiste. On le retrouve notamment potier, grâce aux différentes carafes et bouteilles présentées lors de l’exposition, avec le Pichet espagnol.

Sa fascination pour les femmes n’en demeure pas moins présente. Leurs formes l’inspirent tout autant. En découlera Bouteille : Femme agenouillée.

On y trouve également des dessins au fusain, des estampes, des céramiques. Elles mettent toutes en valeur le génie protéiforme de Picasso.

Le fil rouge autour de la thématique du vin et de l’ivresse est traité de façon subtile. Il n’est pas seulement abordé en tant que thématique artistique mais bien au travers des différentes notions que l’ivresse peut recouvrir.

L’exposition Picasso, l’effervescence des formes rend hommage à la pluralité de l’œuvre de Picasso, encore méconnue

Elle met en relief tout à la fois des moments-clés du parcours de l’artiste avec en trame de fond l’ivresse créatrice, l’ivresse vitale et l’ivresse de l’imaginaire.

Si vous souhaitez découvrir Picasso autrement, c’est le moment !

Affiche de l'exposition : Picasso, l'effervescence des formes
Affiche de l’exposition : Picasso, l’effervescence des formes

Exposition temporaire Picasso, l’effervescence des formes, du 15 avril au 28 août 2022.

Cité du Vin, Bordeaux.

Entrée : 10 euros – 8 euros en tarif réduit.

Lien vers la billetterie

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par Pauline Eyherabide ,

Rédactrice web SEO curieuse et passionnée, j’accompagne des projets flamboyants dans l'écriture de leur histoire sur le web. Grande défenseure de la culture vivante, je suis convaincue qu’elle permet de s’ouvrir sur le monde, de rendre la vie des hommes plus belle et de révéler la beauté là où elle n’est pas évidente.

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.