Aux pieds des Pyrénées, se dresse une ville de caractère : Bayonne. Contrée des Férias et du jambon, Bayonne est aussi une ville d’art et d’histoire qui vit au rythme de ses traditions. Une destination idéale pour les épicuriens et les adeptes de lieux pittoresques.

A dix minutes de l’océan Atlantique et à moins d’une heure de l’Espagne

Bayonne bénéficie depuis janvier 2011 du label “Ville d’Art et d’Histoire”, décerné par le ministère de la Culture.  D’abord occupée par les Romains pendant l’Antiquité à cause de sa position stratégique, à la confluence de la Nive et de l’Adour. Devenue anglaise pendant 300 ans lorsque Aliénor duchesse d’Aquitaine épouse le roi d’Angleterre. La ville redevient française en 1451. Bayonne possède une riche histoire qui explique son important patrimoine qu’elle s’exerce à préserver et à faire découvrir à travers sa politique culturelle.

Parmi ses sites les plus remarquables : la cathédrale Sainte-Marie, chef d’œuvre gothique qui domine la ville, le Château Vieux, une forteresse médiévale en plein centre-ville, le Château Neuf, édifié par Charles VII qui surplombe le Petit Bayonne, mais également la Citadelle, une œuvre de Vauban qui offre un magnifique panorama sur la commune.  Le Grand Bayonne constitue l’un des quartiers les plus pittoresques de la ville avec ses maisons en colombage et ses bâtisses en pierre. La ville a aussi le privilège d’être une étape des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

La Grande Bayonne
La Grande Bayonne

Dotée également d’un conséquent patrimoine gastronomique, Bayonne sait régaler les papilles

Ainsi sa Foire au Jambon, célébrée depuis 550 ans, met à l’honneur son célèbre jambon de Bayonne protégé par une IGP (Indication Géographique Protégée). Également capitale française de chocolat, la ville travaille la fève de cacao depuis le XVIIème siècle, lorsque les juifs espagnols et portugais, chassés par l’Inquisition se sont installés dans le quartier Saint-Esprit, sur la rive droite de l’Adour. Avec l’arrivée du piment d’Espelette dans le Pays basque, naît l’idée aux chocolatiers de le mélanger à leur cacao. Un mariage étonnant qui est aujourd’hui la spécialité de Bayonne.

Manipulation du chocolat au piment d'Espelette de Bayonne
Manipulation du chocolat au piment d’Espelette de Bayonne

Bayonne célèbre ses traditions autour de rassemblements festifs particulièrement divertissants

La plus connue d’entre elles est sûrement les fêtes de Bayonne, célébrée chaque année depuis 1932 pendant la période estivale durant cinq jours et cinq nuits. Tous les habitants se parent alors de rouge et de blanc et investissent les rues de la ville pour danser, chanter, écouter des concerts ou pour assister à des courses de vaches. Bayonne pratique également, comme de nombreuses autres villes basques, des férias. Plus ancienne ville taurine de France, les corridas font (faisaient ?) partie intégrante de son histoire et de son patrimoine. Ville sportive, Bayonne est également très friande de la pelote basque, sport régional par excellence qui consiste à envoyer la pelote contre un mur principal, et de l’Aviron Bayonnais.

Fêtes de Bayonne en rouge et blanc
Fêtes de Bayonne en rouge et blanc

Quoi faire pour un week-end ?

Flânez dans les rues de la Grande Bayonne tout en faisant un détour chez des petits commerçants locaux pour vous procurer du jambon de Bayonne ainsi que du chocolat au piment d’Espelette. Découvrez ensuite le musée basque pour en apprendre davantage sur l’histoire et la culture basque.

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Caroline Garnier,

Journaliste et Podcasteuse, j'apprécie manier ma plume pour vous proposer des articles instructifs et dépaysants. Si je possède un intérêt pour de nombreuses thématiques, j'aime particulièrement écrire sur des sujets culturels, societaux et environnementaux. Ce qui m'anime avant tout: le plaisir de vous faire découvrir !

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez vous à notre newsletter.