Chaque année et grâce au PVT (Permis Vacances Travail), des milliers de Français tentent l’aventure de partir vivre au Canada. Pour la facilité de la langue, nombreux d’entre eux choisissent de s’installer au Québec. Mais qui sont nos voisins québécois et quels sont donc nos points communs ?

Afin de mieux comprendre ce qui nous lie, remontons au XVIe siècle, au temps du royaume de France. Jacques Cartier, Samuel de Champlain, vous disent quelque chose ? Ce sont autant de grands personnages qui ont contribué à la conquête du Québec. Après un état des faits marquants de l’Histoire, nous verrons comment nous perçoivent nos lointains cousins. 

Retour au temps des conquêtes !

Si l’on remonte le fil de l’histoire, le célèbre navigateur et écrivain malouin Jacques Cartier (1520-1557) figure parmi le premier Européen à avoir posé le pied au Canada. Mandaté par le roi François 1er, c’est lors d’une première expédition en 1534 qu’il rejoint la grande île de Terre-Neuve puis le golfe du Saint-Laurent en à peine trois semaines. À cette occasion, l’explorateur fait la rencontre des Amérindiens. Il érige en baie de Gaspé une première croix au nom du roi de France.

Entre 1535 et 1542, deux autres explorations se succéderont. Leurs objectifs principaux : la colonisation et la propagation de la foi catholique. Baptisée en 1535 par Jacques Cartier, la colline du Mont-Royal est à l’origine du nom actuel de Montréal.

L'explorateur Jacques Cartier à la conquête du Nouveau Monde
L’explorateur Jacques Cartier à la conquête du Nouveau Monde

…nous trouvasmes une moult belle et grande baye, plaine d’ysles et bonnes entrees et passaige de tous les ventz qu’il scavoit faire : Et pour congnoissance d’icelle baye y a une grand ysle comme ung cap de terre, qui s’avance plus hors que les autres ; Et sur la terre environ deux lieues, y a une montaigne faicte comme ung tas de bled, nous nommasmes la dicte baye la baye sainct Laurens.

Jacques Cartier

Champlain et les premiers colons français

Sur les traces de Jacques Cartier, Samuel de Champlain aussi surnommé le “Père de la Nouvelle-France » quitte en 1603 le port français de Honfleur pour le Nouveau-Monde. À cette époque et une fois arrivés en région de Saguenay, les Français s’allieront aux côtés des autochtones Montagnais. Ceux-ci alors en guerre contre les indiens Iroquois soutenus par les Anglais. Peu à peu les Français feront la rencontre d’autres peuples autochtones comme les Algonquins et Malécites alliés aux Montagnais. En signe d’alliance avec les Indiens, l’Histoire dit que les navigateurs Champlain et Gravé auraient participé à différents rituels comme à celui du calumet de la paix.

Cette expédition sera l’occasion pour le géographe français de cartographier le Saint-Laurent qu’il nomme “la Grande Rivière de Canadas”. Après plusieurs années de conquête et la création d’une première colonie, c’est en 1608 que Champlain fonde la ville de Québec. Arrivés par vagues successives, une grande majorité des colons français seraient originaires d’Ile-de-France, de Normandie, de Bretagne ainsi que de la région Poitou-Charentes.  Plus tard, en 1663, Louis XIV instaurera une véritable politique de peuplement avec l’envoi, en Nouvelle-France, de près de 800 femmes aussi appelées les “Filles du Roy”. Aujourd’hui, leur histoire est contée au sein même de la Maison-Musée Saint Gabrielle à Montréal. 

Carte de la Nouvelle France de Samuel de Champlain
Carte de la Nouvelle France de Samuel de Champlain

Français et québécois :  je t’aime, moi non plus ?

Encore aujourd’hui la plupart des Français n’ayant encore jamais mis les pieds au Québec s’imaginent que la culture québécoise est proche de la leur. Il est pourtant à noter de nombreuses différences tant au niveau des mentalités que dans les expressions verbales, les us et coutumes. Bien que la langue française nous lie indiscutablement, les Français parfois un peu trop conquérants (et prétentieux ! Avouons-le 😉 ) se font rapidement remettre à leur place. Comme vous le savez, les Québécois ont un vocabulaire et un accent qui nous paraissent parfois bien particulier. Gare à vous si vous souhaitez véritablement créer du lien. L’immigration n’est pas toujours si évidente. Comme dans tout autre pays, vivre au Canada et notamment au Québec demande de l’adaptation et une compréhension d’un mode de vie proche de celui des Américains. Toutefois et après quelques bonnes bières englouties, peut-être vous ferez-vous appelez “ mon cher cousin français”?

Coucher de soleil sur la statue de Champlain à Québec - ©Aurore Duwez
Coucher de soleil sur la statue de Champlain à Québec – ©Aurore Duwez

Vous avez voyagé ou vécu au Québec ? Racontez-nous votre expérience. Et si vous voulez découvrir le petit bout de terre français qui reste par là-bas, direction Saint-Pierre et Miquelon.

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Marie-Florine Dambakizi ,

Rédactrice web, spécialiste en marketing mais aussi professionnelle du Tourisme, je suis une grande passionnée de voyages, de Photographie, de Street-Art et d’Art en général. Curieuse et ouverte aux autres cultures, j’aime m’enrichir du monde dans toute sa diversité !

Commenter cet article