On a plongé dans l’expérience Circades au 6b : une exposition ludique et accessible pour découvrir de jeunes artistes d’art contemporain autour de la question du temps.

Si je vous dis sans préambule. Je vous emmène découvrir Circades une expo d’art contemporain au 6B à Saint-Denis dans le 93 !  Vous ne sauterez peut-être pas de joie. Et pourtant il est parfois bon d’aller contre ses intuitions. L’exposition de la rentrée Circades a été créée par le collectif espace fine. Un objectif : questionner notre rapport au temps qui passe et nos rythmes de vie. Dit comme cela vous pouvez penser que c’est un peu prétentieux. Mais dans notre monde où tout va à cent à l’heure, nous avons été curieux. Découvrir par nous-même ces installations d’art contemporain qui nous promettent de reprendre possession du temps qui court. On vous raconte notre expérience !

Le 6b un lieu atypique à découvrir

Le 6b est à la fois un collectif et un lieu. Développé sur une ancienne friche dans un bâtiment de 7 000m². Cela lui permet d’accueillir plus de deux cents ateliers et 350 personnes. C’est donc un immense lieu de création avec ses artistes en résidence, ses expositions, concerts et spectacles tout au long de l’année. L’objectif du 6b est affiché. Redonner une vie « plus forte, plus belle et plus contemporaine à ce Grand Paris du XXIe siècle ». En ce pensant comme un lieu ouvert à toutes et tous. Prônant le « vivre ensemble » et le « faire autrement ».

Aller au 6b constitue déjà une expérience. Vous y rencontrerez forcément des artistes et des curieux d’horizons très différents. L’échange est facile, naturel. Dans cette pépinière effervescente, l’exposition Circades trouve naturellement sa place. On y croise des artistes d’art contemporain Français et étrangers. Ils sculptent, peignent, façonnent, filment… Ils partagent leur histoire et leur regard sur le temps et ce que l’on en fait.

Circades : créez votre propre catalogue de l’exposition

L’exposition Circades se déploie dans une seule grande pièce. En un coup d’œil vous pouvez embrasser toutes les installations. Commencer à déambuler parmi les œuvres en prenant votre temps. Il y a peu d’œuvres présentées : vous êtes donc invités à ne surtout pas vous presser !

En arrière-plan The Walker de Park Chae Biole, Circades 2022, crédit photo Marie Duris
En arrière-plan The Walker de Park Chae Biole, Circades 2022, crédit photo Marie Duris

A côté de chaque œuvre guettez les petites feuilles détachables accrochées au mur. Prenez-en une et découvrez les explications sur le travail de l’artiste tout en tournant autour de son installation. Vous pourrez toutes les garder ou ne choisir que vos préférées. Nous avons beaucoup aimé pouvoir ainsi évoluer dans l’espace. Lire et regarder en même temps les œuvres sous différents angles sans être tous agglutinés devant un petit panneau !

Pour aller plus loin, le collectif espace fine proposera des visites guidées inédites de l’exposition appelées Triades. Mais si vous n’êtes pas disponible à ces moments-là il y aura toujours quelqu’un de l’équipe présent sur place pour répondre à vos questions et échanger. N’hésitez surtout pas : c’est le genre d’expositions où vous apprécierez discuter, échanger avec celles et ceux qui l’ont imaginée pour comprendre toutes les nuances et les questionnements mis en jeu. On est au 6b, lieu d’échange et de stimulation !

Installations de Araks Sahakyan avec au premier plan Traduire pour guérir et en arrière-plan L’olivier et Les fils d’Abraham, Circades 2022, crédit photo Charlotte Duris
Installations de Araks Sahakyan avec au premier plan Traduire pour guérir et en arrière-plan L’olivier et Les fils d’Abraham, Circades 2022, crédit photo Charlotte Duris

C’est ainsi en discutant avec l’assistante de l’artiste Araks Sahakyan que nous avons pu entrer dans son œuvre et en comprendre toute la profondeur. Ces peintures colorées sont comme un jeu de piste qu’il faut prendre le temps de déchiffrer : on y retrouve les racines de l’artiste en Arménie, l’inspiration de la France son pays d’adoption. On y décèle son vécu, l’immigration, le voyage, la place de la mémoire et des souvenirs.

Au-delà de ces médiations, Circades est aussi et surtout une exposition où l’on peut interagir avec les œuvres.

L’exposition où on boit de l’œuvre et on peut toucher à tout ou presque !

Comme nous avons le temps et que c’est d’ailleurs le sujet même de l’exposition : reprendre conscience du temps qui passe et redonner sa place au temps long dans les processus naturels de la vie, le collectif espace fine a rassemblé des œuvres qui appellent à être utilisées, déplacées, manipulées.

Installation Images d’histoires de Lucie Planty, Circades au 6b 2022, crédit Marie Duris
Installation Images d’histoires de Lucie Planty, Circades au 6b 2022, crédit Marie Duris

C’est ce qui nous a plu avec l’installation de Lucie Planty Images d’histoires. L’artiste a numérisé des centaines de photographies d’archives représentant des événements et des gens tombés dans l’oubli. En proposant au public de les parcourir et d’en choisir librement pour venir les afficher au mur, l’artiste nous invite à poser le regard sur ces morceaux de passé et à les ressortir du placard.

Installation Through the window de Céline Pelcé, Circades 2022, crédit photo Charlotte Duris
Installation Through the window de Céline Pelcé, Circades 2022, crédit photo Charlotte Duris

Il y a des œuvres inattendues comme Through the window où Céline Pelcé nous invite à prélever et à boire un bout de ce paysage en mouvement. Le temps du voyage rencontre celui de la restauration.

Nous expérimentons également ce temps du déplacement, de la mobilité et de l’immobilité avec The walker de Park Chae Biole. Expérience surprenante où on se met instinctivement à la place de tous ceux et toues celles qui ne peuvent se déplacer autrement.

The Walker de Park chae biole, circades 2022, crédit photo Charlotte Duris
The Walker de Park chae biole, circades 2022, crédit photo Charlotte Duris

Pari gagné d’une approche plus accessible de l’art contemporain ?

La vocation du collectif espace fine via ses expositions comme Circades est de promouvoir la jeune création d’art contemporain mais aussi de la rendre plus accessible au grand public.

Le fait qu’il y ait peu d’œuvres et que chacune soit de nature très différente entre les photographies, les œuvres mobiles, les sculptures, le jeu vidéo, les films, permet en effet de toucher toutes les sensibilités et d’entrer dans l’exposition par ce qui nous parle le plus.

Tout n’est pas compréhensible au premier regard mais cela est vrai pour toutes les formes d’art. Pour profiter pleinement de l’exposition et en ressortir tout ce qu’elle a à offrir, nous vous conseillons vivement de faire cet exercice de prendre le temps devant chaque installation, de la regarder, tourner autour. Plus vous regarderez et plus vous verrez. Même si les mots qui vous viennent ne sont pas ceux que l’artiste a souhaité transmettre ce n’est pas grave : laissez venir les images qui vous traversent, les souvenirs, les idées, les questions. Essayez de dépasser le « j’aime » ou « je n’aime pas ». Laissez vos pensées s’agiter !

Ensuite, n’hésitez surtout pas à poser des questions autour de vous pour en savoir plus sur le travail et le parcours des artistes. Chacune de leur tranche de vie est intéressante et nous amène à nous poser des questions sur notre histoire à nous.

Installation du studio Oléomingus, Circades 2022, crédit Marie Duris
Installation du studio Oléomingus, Circades 2022, crédit Marie Duris

On ne vous en dit pas plus pour vous laisser des surprises lors de votre visite !

N’hésitez pas à aller découvrir cette exposition Circades au 6b à Saint-Denis. C’est une expérience insolite, ludique très diverse où vous rencontrerez forcément un ou une artiste qui vous touchera.

Ne manquez pas les ateliers de fabrication de kéfir et d’éponges durables (TAWASHI) ce dimanche 25 septembre. Deux ateliers qui vous invitent à mettre la main à la pâte et prendre le temps de créer !

Rendez-vous au 6b du 15 septembre au 6 octobre du jeudi au dimanche de 14h à 19h

Lieu : 6b , 6-10 quai de Seine, 93200 Saint Denis

Pour tout savoir : https://www.le6b.fr/circades-exposition-collective/

Pour découvrir encore plus d’articles inspirants, téléchargez l’application Cultur’easy sur Applestore ou Playstore.

Par  Marie Duris,

A la fois rêveuse et quelque peu hyperactive, j’aime chiner de nouvelles inspirations dans les expositions d’art et m’inviter chez les grands personnages de notre histoire. La culture nourrit mon imaginaire et me permet d’innover au quotidien au-delà du bitume parisien. Je vois toujours le verre à moitié plein !

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez vous à notre newsletter.