« Veni, vidi, vici » (je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu)

Jules César est de ceux que l’on ne présente plus. Personnage historique récurrent, sa vie, ses conquêtes et sa fin brutale ont fait sa légende. Synthèse non exhaustive, nous vous proposons de découvrir ce qu’aurait pu être le CV de cette figure de la Rome antique.

Profil de Jules César

Reconstitution 3D du visage de Jules César
Reconstitution 3D du visage de Jules César

Nom : Caius Iulius Caesar IV

Surnom : Jules César

Date et lieu de naissance : 12 juillet de l’an 100 (ou 101) avant JC à Rome

Date de décès : 15 mars de l’an 44 avant JC

Cause du décès : assassinat

Enfants : Julia, Ptolémée XV, dit Césarion ? (avec Cléopâtre VII) et Auguste (par adoption posthume)

Fonction(s) : Chef politique romain

Secteur d’activité : Guerres et gouvernement

Langues parlées : latin et grec

Formation

Né au beau milieu d’une guerre civile opposant les optimates (défenseurs de l’aristocratie) et les populares (défenseurs du peuple), Jules César grandit dans un quartier assez modeste de Rome. Sa famille, patricienne, les Iuli, prétend descendre d’Iule, ancêtre de Romulus, fondateur de Rome, et aussi fils d’Enée, lui-même fils de Vénus. Les Iuli, peu en vue au moment de la naissance de César, ne font pas partie de la cinquantaine de famille de la nobilitas ayant le contrôle sur les magistratures de la cité. La crise institutionnelle secoue Rome, des généraux ambitieux revenus puissants de leurs conquêtes territoriales, veulent prendre le pouvoir sur le Sénat. César prend partie pour les populares et doit fuir les persécutions de Sylla, chef des optimates, en quittant Rome.

Anecdote

Lors de son voyage en Asie mineure en 75 avant JC, Jules César est fait prisonnier par des pirates siciliens. Jules César fait augmenter sa rançon du double de sa valeur ! Cela lui permet d’augmenter sa réputation à Rome et de commencer à faire des alliances stratégiques. Une fois libéré, César reviendra tuer tous les pirates siciliens qui l’avaient capturé et les fera crucifier.

Buste présumé de Jules César retrouvé dans le Rhône
Buste présumé de Jules César retrouvé dans le Rhône

Expériences

Une carrière politique fulgurante

Quand Jules César revient à Rome, il commence son cursus honorum. Il occupe des fonctions de plus en plus importantes jusqu’à obtenir la fonction principale de consul à 41 ans en 59 avant JC. Sa fonction de consul, César la doit à son alliance informelle avec Crassus, qui le finance, et Pompée, un général prestigieux. Il est donc mandaté pendant un an pour être le chef de la cité et chef militaire.

Jules César commence à légiférer pour satisfaire les revendications des populares. Il promulgue des lois agraires, il place le Sénat sous le contrôle de l’opinion publique et il permet de sanctionner d’amendes les gouverneurs de province moyennant leurs interventions. A la fin d’un consulat, le Sénat prolonge un mandat de consul par le proconsulat d’une province. Jules César hérite donc de la Gaule narbonnaise et de plusieurs légions à son service.

Un stratège hors pair 

Dès le début de son proconsulat, César souhaite conquérir de nouveaux territoires pour avoir plus de prestige à Rome. Pompée ayant déjà fait de nombreuses conquêtes en Orient, César se concentre donc sur l’Occident. Il saisit l’occasion quand les Eduens, peuple gaulois allié de Rome, se font attaquer par les Helvètes. C’est le début de la guerre des Gaules. A Rome, les sénateurs sont divisés par la guerre menée par César et certains souhaitent sa destitution. Il réaffirme son alliance avec Pompée et Crassus qui lui assure la poursuite de son proconsulat en Gaule pendant 5 ans.

Les années suivantes sont plus difficiles pour César qui doit faire face à une révolte organisée des Gaulois, menée par Vercingétorix. Cependant en 52 avant JC, Jules César gagne la bataille d’Alésia où il reçoit la reddition du chef gaulois. C’est le tournant de la guerre des Gaules, qui se terminera triomphalement pour César. Pour faire face aux critiques concernant sa conduite de la guerre et la brutalité dont il a fait preuve, César décide de publier le « compte-rendu » de sa guerre. Il prépare son retour à Rome pour se présenter à l’élection pour un deuxième consulat en 49 avant JC.

La reddition de Vercingétorix, Lionel-Noël Royer (1852-1926)© Hulton Archive
La reddition de Vercingétorix, Lionel-Noël Royer (1852-1926)© Hulton Archive

Une prise de pouvoir armée

A Rome, les optimates ne veulent pas du retour de César. Suite à de nombreux désaccords et une profonde rupture consommée par la mort en couches de la fille de César, Julia, et épouse de Pompée, ce dernier et César entrent en rivalité. Un bras de fer politique a lieu où entrent en jeu négociations politiques, débats au Sénat, diplomatie et campagnes de désinformation.

Jules César décide le 11 janvier 49 avant JC de pénétrer en armes en Italie pour marcher sur Rome. Il compte sur sa rapidité, son expérience et la fidélité de ses légions pour prendre le pouvoir. C’est le début de la guerre civile entre César et Pompée. Après la prise de Rome par César, la guerre civile se joue sur plusieurs fronts : l’Adriatique, la Thessalie, l’Egypte, la Numidie. César gagne la guerre et revient à Rome en 46 avant JC pour célébrer un quadruple triomphe. Le faste de ces cérémonies est sans pareil !

Le triomphe de Jules César / Caesar - Adolphe Yvon (1817 - 1893)
Le triomphe de Jules César / Caesar – Adolphe Yvon (1817 – 1893)

De dictateur à imperator

César est élu dictateur pour dix ans : il a tous les pouvoirs dans un temps limité. Il est au centre du pouvoir : il reconstitue les effectifs du Sénat, décimés par la guerre civile, et nomme lui-même les magistrats. Auréolé de gloire, il reçoit des privilèges extraordinaires avec le nom de Liberator et le titre d’Imperator, général victorieux. Il devient le Pater patriae, le père de la patrie. Son mois de naissance est rebaptisé en son honneur par son nom de famille, Iulius (qui deviendra le mois de juillet). Il prend des mesures favorables aux plus faibles, amnistie ses anciens adversaires, introduit les Gaulois et les Espagnols au Sénat,…

César est au sommet de sa gloire quand un complot s’ourdit contre lui. Il est vu comme un danger pour la République : Jules César souhaiterait-il devenir roi ?

Deniers d'argent à l'effigie de Jules César
Deniers d’argent à l’effigie de Jules César

Jules César meurt le 15 mars 44 avant JC.

Lors d’une séance du Sénat, le sénateur Cimber saisit le pan de la tunique de César et lui découvre son épaule. « Mais c’est de la violence », s’écrie alors César. C’est le signe pour les sénateurs conjurés de passer à l’action. Casca sort un poinçon et vise la gorge du dictateur le blessant de façon superficielle. César lui lance « Scélérat ! Que fais-tu ? » et le blesse au bras avec son propre poinçon. Il est alors entouré par 23 sénateurs qui le poignardent l’un après l’autre. Enen voyant Brutus il semblerait qu’il ait dit : « καὶ σὺ τέκνον » [kai su teknon] (« Tu quoque mi fili ») c’est-à-dire « Toi aussi mon fils ! ». Il se couvre alors la tête de sa toge et s’effondre au pied de la statue de Pompée. Il a reçu 23 coups de poinçon.

L'assassinat de Jules César (Vincenzo Camuccini  (1771 - 1844) - La morte di Cesare)
L’assassinat de Jules César (Vincenzo Camuccini (1771 – 1844) – La morte di Cesare)

Compétences

Pratique oratoire et rhétorique *****

César est reconnu pour son art oratoire. Ses qualités d’orateur furent vantées par Cicéron, Quintilien et Suétone.

Stratège politique   *****

Jules César a parfaitement su utiliser les divergences politiques au sein du peuple gaulois pour s’imposer et obtenir le prestige à Rome comme tout grand conquérant.

Relations en société et culture  ****

Plutarque et Suétone ont souligné chez César son art des relations en société tout au long de sa vie : amabilité, bonne tenue, conversation brillante et cultivée. Des qualités de séduction qui lui ont permis de gravir les échelons dans la vie publique romaine.

Publications

La plupart des ouvrages écrits par Jules César ont été perdus, il ne reste plus que le corpus de ses Commentaires :

  • De Bello Gallico, Commentaires sur la Guerre des Gaules
  • De Bello Civili, Commentaires sur la Guerre civile (guerre contre Pompée)

Les conditions de rédaction sont mal connues mais il semblerait que César ait écrit De Bello Gallico à l’automne 52 avant JC, au lendemain de la bataille d’Alésia et de la reddition de Vercingétorix. Marquant un tournant dans la guerre des Gaules, cet événement mis fin à la résistance gauloise organisée. Jules César pouvait donc commencer à préparer son retour à Rome pour briguer un nouveau consulat en relatant ses dix ans de conquêtes gauloises. Même si l’ouvrage fait preuve de témoignages d’acteurs directs des événements (dont César lui-même), il est néanmoins à prendre avec des pincettes sur la véracité des faits. Jules César masque certaines informations, retranscrit certains événements à sa façon.. C’est un véritable ouvrage de communication politique !

On lui prête également bon nombre de citations dont certaines sont devenues célèbres.

Et après ?

Après la mort de César, Marc-Antoine et Octave essaient de récupérer son héritage. Octave, qui prend le pouvoir, fait diviniser César et l’apparition d’une comète dans le ciel l’y aidera ! Octave devient l’empereur Auguste, ce qui marquera la fin de la République romaine… Tous les empereurs par la suite reprendront le nom de César jusqu’à ce que le nom de César devienne lui-même synonyme d’empereur ! C’est ainsi que l’on retrouve le nom Kaiser dans la langue allemande ou le nom tsar dans la langue russe ! Il devient donc un des personnages de l’histoire romaine les plus connus et sera évoqué dans de nombreuses œuvres littéraires, musicales ou encore cinématographiques.

Représentation de Jules César dans les bandes dessinées Astérix
Représentation de Jules César dans les bandes dessinées Astérix

Par Ségolène Lhommée,

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à commenter, partager, vous inscrire à la newsletter ou soutenir le blog  !

Tous les liens ici !

Issue d’une formation en valorisation du patrimoine culturel, je suis devenue aujourd’hui consultante en communication digitale. Je m’implique dans des projets éditoriaux multiples alliant mes deux passions. Mes petits faibles, la peinture de la Renaissance italienne, les châteaux mystérieux et… TikTok !

1 Comment

  1. Bravo pour cet article sur Jules César !
    J’ai adoré cette présentation. Plein d’anecdotes passionnantes, surtout celle de « juillet » et des titres comme Tsar.

Commenter cet article

Restez connecté à la culture !

Pour ne manquer aucun article. Inscrivez à notre newsletter.